Com Exkluziva

Succession du président Tshisekedi par une femme : « Une Utopie » estime Arlette Odia.

«La succession du PR05 Félix Tshisekedi par une Femme-UDPS est utopique, du fait que ce Parti ne compte que des Femmes-Cadres, pas des Femme-Leaders sur la scène politique.

Ne peut devenir Chef de l’Etat qu’un Leader au service de la Nation» a écrit Arlette Odia Kashama, présidente du parti politique CDUD, Collectif pour le Développement et l’Unité du Congo.

Cette réaction contraire à celle de la plupart des femmes qui ont salué le souhait du président de la République, a suscité tant des réactions des politiques comme de la population lambda.

D’aucuns rappellent à madame Kashama que le chef de l’État a simplement parlé d’une femme et non d’une femme issue de l’UDPS.

Tandis que d’autres ont fait savoir, qu’il n’est pas utile de s’agiter autour d’un simple souhait fait par le président Tshisekedi.

Sur Twitter, Joscelyn Kass a répondu en ces termes à Arlette Kashama: «Pas forcément , nous avons connu dans ce pays des personnes venues en politique sans aucune notoriété mais aujourd’hui elles sont les plus respectées dans la scène politique ; a ce sujet les exemples sont légions».

Face à toutes ses réactions ayant suscité son tweet, Arlette Odia Kashama martèle, je cite : « Ma conviction est que ne peut devenir chef de l’État qu’un leader au service de la Nation. C’est le peuple qui est sensé choisir son President et pour le choisir, il doit préalablement connaitre le candidat », fin de citation.

Ayant apprécié ou pas la déclaration du chef de l’État sur sa succession pour laquelle il souhaite être assurée par une femme, tout congolais est libre d’émettre son avis, car le souhait d’un chef d’État ainsi exprimé n’est pas à prendre avec légèreté,  estiment d’aucuns.

Esther Mpezo Omba

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières