Refus d’accès des filles Afghanes à l’école secondaire : Des écolières dans la rue s’opposent à cette décision

IMG-20220329-WA0028

Partager:

Elles disent non aux Talibans et à leur décision de refuser l’accès à l’école secondaire aux filles de l’Afghanistan. Une vingtaine de femmes et de filles ont manifesté le samedi 26 Mars 2022 à Kaboul aux cris d’« ouvrez les écoles », pour protester contre cette décision des nouvelles autorités de ce pays d’Asie, ont fait savoir les journalistes de l’Agence France Presse.

« Ouvrez les écoles ! Justice, justice ! », ont-elles crié dans les rues de Kaboul pour dénoncer cette décision de restriction à l’accès aux collèges et lycées pour les filles afghanes. Plusieurs manifestantes tenaient des affichettes sur lesquelles on pouvait notamment lire : « Vous avez pris ma terre vertueuse, ne prenez pas mes efforts et mon éducation. »

« Les talibans devraient ouvrir les écoles de filles parce que les femmes font partie de la société, ils ne peuvent pas opprimer les femmes d’Afghanistan », a dit Laila Basim, une manifestante.

« Même le prophète a dit dans ses paroles que tout le monde a droit à l’éducation, mais les talibans nous ont arraché ce droit », a regretté à Nawesa, une adolescente.

Notez que la manifestation a duré moins d’une heure, avant d’être dispersée par des talibans armés.

Au pouvoir en Afghanistan depuis août 2021, les Talibans sont revenus le mercredi 23 mars 2022 sur leur décision de permettre aux filles d’étudier dans les collèges et lycées, quelques heures seulement après la réouverture qui avait été annoncée de longue date. Cette annonce, inattendue, a eu lieu alors que de nombreuses élèves étaient déjà revenues en cours.

Dave Ngonde

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template