Com Exkluziva

Protocole de Maputo : Avec l’appui de l’IPAS, l’ACODELMHA exige son application en RDC

En marge de la célébration de la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA) qui a eu lieu le samedi 31 juillet 2021, l’Association Congolaise pour le Développement et la Libération de la Maman Handicapée (ACOLDEMHA), avec l’appui de l’organisation américaine IPAS, a organisé une rencontre au musée nationale de la RDC, situé dans la commune de Lingwala.

Conformément au protocole de Maputo, IPAS par sa marque « Makoki ya Mwasi » lancée en mars 2021, qui a pour objectif de faire jouir les femmes et jeunes filles de leurs droits et d’une santé de qualité en matière de sexualité et reproduction, par l’amélioration de l’accès et de l’utilisation de l’avortement sécurisé et de soins contraceptifs, a par la Présidente de ACOLDEMHA Anny Ngoyi conscientisé les femmes pour l’application du protocole de Maputo, s’appuyant sur l’article 23 dudit protocole qui protège les femmes handicapées.

Le Directeur de IPAS en RDC, Jean-Claude Mulunda, a quant à lui expliqué le bien fondé de « Makoki ya Mwasi », qui inclut la participation de toutes les femmes sans discrimination ni rejet. Celui-ci renseigne que les femmes vivant avec handicap font l’objet d’une double stigmatisation et qu’il est important de les inclure car elles ont besoin d’avoir accès à l’information.

‹‹ Elles font l’objet de beaucoup de violences. Il faut renforcer leurs capacités, leur montrer ce qu’il faut faire en cas de violation de leurs droits», a-t-il dit.

Marie-France Shapakati, qui s’occupe de personnes souffrant d’albinisme, a promis elle, de relayer l’information sur le protocole de Maputo auprès de sa communauté.
C’est par une partie de Nzango et un repas en famille que s’est clôturée cette rencontre.

Gerda KABASELE

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières