Com Exkluziva

Meurtre de Nadia De Munari au Pérou, le Pape François condamne cet acte ignoble.

Missionnaire laïque de son état et Italienne d’origine, Nadia De Munari a trouvé la mort sur le sol Peruvien lors d’une agression perpétrée dans sa chambre au centre éducatif « Mamma Mia » dans la ville de Nuevo Chimbote, le 24 avril dernier.

L’église catholique qui a envoyé cette dame en mission à Pérou, touchée dans son amour propre par cette tragédie n’a pas pu se taire. Le pape François a envoyé un courrier télégramme à l’évêque de Chimbote par l’intermédiaire du cardinal secrétaire d’État, Pietro Parolin, « Le Vatican exprime sa plus ferme réprobation pour ce nouvel épisode de violence injustifiable qui s’ajoute à tant d’autres dans lesquels des missionnaires ont perdu la vie alors qu’ils réalisaient avec abnégation leur service de l’Évangile et d’aide aux plus nécessiteux et démunis » s’est-il exprimé.

Notons que Nadia, 50 ans d’âge révolu, gerait 5 crèches et une école du mouvement fondé par le père Don Ugo De Censi auprès de 500 enfants de bidonvilles de Chimbote, une ville qui accueille des migrants provenant des Andes. Il y a de quoi s’imaginer qu’il s’agit d’une personne proche de la population, et donc c’est beaucoup des cœurs blessés par ce meurtre injustifié.

Kevin-cesar Akalefa

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières