La pionnière de AWLN Marie-Madeleine Kalala appelle les femmes leaders à la solidarité

En mission dans le Kongo Central avec la délégation des femmes leaders, la pionnière de cette structure, Marie-Madeleine Kalala, a saisi cette occasion pour conscientiser les femmes de cette partie de la RDC.

Connaissant mieux les problèmes que rencontrent les femmes dans les associations, Marie-Madeleine Kalala a exhorté l’assistance à privilégier les qualités des unes et des autres en lieu et place des défauts. Cette dernière a souligné qu’il est important de mettre de côté ce qui nous divise pour penser développement ensemble. 

Pourelle.info : Madame Marie-Madeleine Kalala que ce qui vous a motivé à appelé les femmes à la solidarité ?

Marie-Madeleine Kalala : Les femmes s’accrochent souvent à des choses inutiles et pourtant lorsqu’on travaille ensemble, on est appelé à rester solidaire pour avancer. D’où la nécessité de rappeler à tous qu’il est important de rester unis.  

PI : Comment avez-vous trouver les femmes de Kongo Central ?

MMK : Je repars le Cœur en joie parce que j’ai rencontré les femmes accueillantes et fortes et comme elles viennent d’être conscientiser j’espère qu’elles font faire des miracles en province. 

PI : Parlez-nous de AWLN en quelques mots.

MMK : AWLN est un mouvement qui réunit les femmes leaders qui travaillent ensemble pour amener plus de femmes possible dans les postes de prise des décisions pour qu’avec les hommes nous puissions transformer l’Afrique. Mais avant de transformer l’Afrique nous devons d’abord transformer nos pays. Le travail doit commencer chez nous pas seulement dans la capitale mais aussi dans le Congo profond afin de commencer à amener le développement à la base. Et ce développement ne peut pas se faire avec la moitié de la population il faut impliquer les femmes à tout les niveaux.

PI : Merci 

MMK : C’est moi qui vous remercie

Maguy Mbuku Muzembe

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières