La Dynafec tient mordicus à l’intégration du genre dans les réformes de la CENI

En plus des recommandations faites aux députés par la Dynamique des femmes candidates en RDC (Dynafec) sur les réformes électorales, une délégation de trois femmes dont Gisèle Ndaya du parti CDTU, Carine Nkaku, Coordonatrice de la Dynafec et Yvette de l’UDPS sont allé voir le député Lutundula, auteur de la loi en examen.

Satisfaite d’avoir rencontré des oreilles attentives et un cœur ouvert, Gisèle Ndaya s’exprime au micro de notre rédaction en ces mots: « En 2019 on avait appris que le député Lutundula faisait déjà des propositions sur la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI, la Dynafec s’est dit que cette question tombait à pic pour traiter la problématique du fait que le nombre des femmes candidates sur les listes électorales ont baissés en 2018. Ce qui explique notre visite auprès de l’honorable Lutundula, pour espérer pla prise en compte du genre dans ces réformes et qu’il y ait amélioration du quota des femmes dans cette institution« .

À en croire, la femme politique et activiste congolaise, la femme connait son ère d’éveil, tenant aux droits lui octroyant la possibilité de travailler en toute liberté et sans complexe aux côtés des hommes.

Kevin-Cesar Akalefa

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche 4e Edition – Kinshasa Strong Ladies
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières