Com Exkluziva

Femme de la Semaine : Amina Ngabo Aminatha Dégustatrice de café de spécialité à l’ONAPAC

Amina Ngabo Aminatha est une phytotechnicienne, agronome de formation qui évolue dans le secteur agricole depuis 4 ans déjà.

Elle a fait ses études d’agronomie à l’Université Évangélique en Afrique, UEA en sigle, où elle a décroché son diplôme en 2015.

Deux ans après soit en 2017, elle a été embauchée à l’Office National des Produits Agricoles du Congo, L’ONAPAC ex. ONC, en tant que agronome.

Amina Ngabo Aminatha a été intéressée et passionnée par le café. Elle s’y est lancé jusqu’à ce jour.

Au  delà d’être dégustatrice du café à l’ONAPAC, celle qui déniche la qualité des cafés, Amina Ngabo produit également le café moulu pour la consommation « Deluxe Coffee Kivu ». Cette dégustatrice de l’ONAPAC répond aux questions de POURELLE.INFO

Pourelle.info : Qu’est-ce qui a motivé votre choix pour l’agriculture alors que peu des femmes s’y intéressent ?

Amina Ngabo : Je suis avant tout ingénieure agronome. Le secteur agricole est un bon secteur, car avec, nous pouvons relevé l’économie du pays et bien d’autres choses peuvent s’améliorer surtout au niveau de la population. Malheureusement notre pays néglige ce secteur et voilà nous sommes face à des importations des vivres et non vivres alors que la RDC est un pays potentiellement riche et nous avons beaucoup de terres arables qui peuvent subvenir à nos besoins.

PI : Vous êtes dégustatrice de café, enquoi consiste votre travail ?

AN : Jecontrôle la qualité et fait des recommandations aux differents producteurs des cafés afin qu’ils améliorent . S’ils sont au courant de la qualité de leur produit, ils sauront comment discuter le marché au niveau international avec les différents acheteurs.

P.I: Parlez nous de Deluxe coffee kivu où vous êtes dégustatrice

AN : C’est un café Bio produit par les femmes regroupées dans la plateforme IFCCA, Innitiative Des Femmes dans le Café Cacao. Nous avons vu que le café consommé par la population congolaise n’était pas de bonne qualité alors nous en tant que IFCCA avions décidé de nous impliquer dans la transformation pour pouvoir donner à la population le café bio pure avec une bonne qualité déjà dégusté.

Nous sommes encore au début en essayant de convaincre la population. Il y a encore beaucoup de travail à faire…

PI : Où est cultivé le café Deluxe coffee Kivu ?

AN : L’agriculture ne se fait qu’au Sud Kivu, car, nous avons le climat favorable à plusieurs cultures.

PI : Quels sont les difficultés rencontrées ?

AN : Nous sommes bloquées par manque des financements. Beaucoup de projets pourrissent dans les tiroirs par manque de moyens financiers. Aussi, souvent, les gens ignorent l’existence de nos cafés congolais alors que nous avons du bon ici chez nous aux arômes intenses et au goût souhaité avec plusieurs vertus.Mais, il faut arriver à faire accepter nos cafés auprès de la population, car bornée par l’idée que le meilleur vient de l’étranger.

PI : Comment Amina gagne-t-elle sa vie ?

AN : Je gagne ma vie en faisant l’agriculture. Mis à part mon travail à l’ONAPAC je parle de mon café  » Deluxe coffee Kivu » aux responsables des hôtels, des restaurants, des alimentations de Bukavu et autres. Malgré que c’est encore difficile mais avec le temps ça ira

Au quotidien, Amina Ngabo Aminatha dans sa peau de dégustatrice dégage la qualité du café produits par différents caféiculteurs.

Comme vous le voyez sur certaines photos, Amina Ngabo Aminatha explique le café au gouverneur ainsi qu’aux partenaires COCOI de l’ONAPAC lors du lancement officiel de l’usine de déparchage du café à Bukavu.

Maguy Mbuku Muzembe

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières