Emmanuel Macron giflé : « Un acte inadmissible » estime l’opposante Marine Le Pen

La pilule ne passe pas dans la sphère politique française. Un individu a giflé le président français Emmanuel Macron ce mardi 8 juin, lors d’un déplacement au sud de la France.

Cet accrochage a été vigoureusement denoncé par Marine Le Pen, la cheffe de file du Rassemblement National (RN), un parti politique de l’opposition en France.

‹‹ Je considère que ce genre de comportement est inadmissible. Je vous le dis avec une fermeté totale. Il est inadmissible de s’attaquer physiquement au Président de la République ››, a-t-elle martelée.

Et d’ajouter : ‹‹ il est inadmissible de s’attaquer aux responsables politiques, mais plus encore au président de la République, car il est le président de la République. Je suis la première opposante d’Emmanuel Macron mais il reste le président de la République. A ce titre, on peut le combattre politiquement, mais on ne peut pas se permettre d’avoir à son égard le moindre geste, la moindre violence. Cet acte est inadmissible et profondément condamnable dans une démocratie››.

Dave Ngonde

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières