Elodie Ntamuzinda : « L’égalité des sexes un droit Fondamental à la personne et un fondement pour un monde pacifique et prospère »

Au cours de la conférence Africaine de Kinshasa sur l’égalité des sexes ce jeudi 10 Juin, Elodie Ntamuzinda, l’une des femmes qui assurent la promotion des ODD, a partagé son opinion sur le sens même de l’égalité des sexes.

Elle a expliqué que l’égalité des sexes n’est pas seulement un droit fondamental à la personne, elle est aussi un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable.

Elle a indiqué que des progrès ont été réalisés au cours des dernières décennies: « Davantage de filles sont scolarisées, moins de filles sont contraintes de se marier précocement, davantage de femmes siègent dans les parlements et occupent des postes de direction, et les lois sont réformées afin de faire progresser l’égalité des sexes. En dépit de ces avancées, de nombreux défis subsistent : les lois et les normes sociales discriminatoires restent omniprésentes ; les femmes restent sous-représentées à tous les niveaux du pouvoir politique ; et, 20 % des femmes et des filles âgées de 15 à 49 ans ont subi des violences physiques ou sexuelles de la part d’un partenaire intime sur une période de 12 mois », a-t-elle dit.

Parlant de connotation d’incapacité qu’on attribue aux Femmes et aux filles, Elodie Ntamuzinda répond en disant NON, ce sont ceux qui devraient les protéger et qu’ils ne le font pas qui le sont plutôt.

« Au fait, nous devons plus réfléchir pour nos petites filles qui ont besoin de ce changement durable, ne croyez plus que les femmes qui se battent pour cette égalité entre les deux sexes sont des femmes caucus, non, ce sont juste celles qui ont brisé le silence face aux multiples inégalités et prônent ainsi l’équilibre social afin de ne plus continuer à encaisser de manques à gagner », souligne-t-elle.

Maguy Mbuku Muzembe

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières