Violence domestique en RDC : SOFEPADI mobilise pour avoir un cadre légal 

C’est dans le cadre de la campagne menée par Madre et SOFEPADI, qu’ils ont réunis le 08 Octobre dernier, les défenseurs des droits humains, des juristes, et les défenseurs judiciaires pour réfléchir afin d’enrichir et adopter des conclusions aux recherches d’un cadre légal en matière de violence domestique en RDC.

Objectif, obtenir l’engagement du Gouvernement congolais et des acteurs impliqués pour assurer pleinement la protection globale des femmes et des filles contre le violence domestique y compris le viol conjugal.

Au cours de cet atelier, Madame Mujinga Bimansha consultante de SOFEPADI, et Conseillère à la cour de cassation, a laissé entendre qu’il y a des violences au sein des familles qui entraînent même la mort mais qui ne sont jamais dénoncées ni sanctionnées par la loi. 

La coordonnatrice de SOFEPADI Sandrine Lusamba a pour sa part souligné que la campagne lancée est un projet qui nous leur est venu à l’esprit parce qu’il y a eu un besoin. « À SOFEPAD, nous faisons l’accompagnement juridique des femmes victimes des violences basées sur le Genre. Et ces derniers temps, nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup de cas de violences domestiques pas seulement des femmes que nous accompagnons mais aussi d’ailleurs. Et malheureusement nos lois ne les traitent pas comme il le faut. Et c’est suite à ce vide là qui se faisait sentir. Nous avons donc décidé et réfléchi sur ce projet », a-t-elle indiqué.

Sandrine Lusamba rappelle qu’ils ont commencé par la formation des organisations. « Nous travaillons avec 19 organisations dans 13 provinces. Nous les avons formés et renforcés en capacité, nous avons mis à leur disposition une application pour collecter des cas. Et depuis le mois de mai, nous avons déjà enregistré plus de 104 cas déjà collecté », poursuit Sandrine Lusamba 

Les conclusions de ces travaux constituent des éléments sures qui permettront aux acteurs impliqués de faire parvenir avancer les choses. 

Maguy Mbuku Muzembe

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières