Com Exkluziva

Vanessa Kaliza rappelle les personnes de bonne volonté à contribuer pour une prise en charge sanitaire des enfants orphelins 

La Campagne de solidarité lancée par la mutuelle de santé AFIA Kwa Wote que dirige Vanessa Kaliza pour offrir une prise en charge sanitaire gratuite aux enfants orphelins démunis de Kinshasa et Kalemie, se poursuit. 

Elle consiste à ce qu’une personne volontaire prenne en charge les frais de soins de santé d’un enfant orphelin à seulement 35$ pendant toute une année.

L’objectif poursuivi est d’enregistrer plus au moins 2021 enfants. 

Interrogée quant à ce, la présidente de cette structure Vanessa Kaliza Cherekane, y tient à tout prix. 

«Après le soutien obtenu de gauche à droite lors du  lancement, la collecte se fait mais timidement,  comparativement à l’année précédente» a-t-elle confiée dans une interview accordée au premier  média des femmes  www.Pourelle.info 

POURELLE.INFO : Quelle est l’évolution de la campagne de solidarité lancée par votre association Afia Kwa Wote ?

Vanessa Kaliza : La campagne se poursuit mais nous avons des difficultés pour réunir l’argent qu’il nous faut pour la prise en charge des orphelins, malgré les nombreux appels lancés dans toutes les plates-formes et médias. Comme vous le savez quelques orphelins pré-enregistrés deviennent impatients, d’autres sont même déjà entrain d’être pris en charge parce que  la maladie n’attend pas et ne prévient pas.

P.I : De combien avez-vous réellement besoin pour sauver les vies de ces orphelins ? 

V.K : Nous avons besoin de près de 56.035$ pour prendre en charge  1.601orphelins restant en raison de 35$/enfant pour un an de couverture maladie.

P.I : Cette campagne est programmée pour qu’elle période ?

V.K : Nous clôturons la campagne le 31 octobre prochain. Et nous comptons sur les personnes de bonne volonté pour rendre le sourire à ces enfants qui vivent dans la précarité. Cette campagne est tomber à pic surtout pour les orphelinats qui ont trouvés un ouf de soulagement concernant l’aspect prise en charge maladie depuis l’arrivée de cette initiative lancée en juin 2020.

Autre difficulté, c’est que les cartes des bénéficiaires ont expirées. Nous devons renouveler ces cartes et leur garantir encore une année de prise en charge et cela ne se fera pas sans vous.

P.I : Au regard de ces difficultés rencontrées, quel message pouvez-vous adresser aujourd’hui ? 

V.K : J’en appel aussi aux autorités du pays, tous les ministres sans exception ont reçu notre lettre lors du lancement de cette campagne. Il n y a que très peu (3) qui ont répondu favorablement. Nous avons aussi bcp des promesses qui sont restés sans suite de la part des autres ministres. Afia kwa Wote reste en attente 

J’en profite de votre micro, pour attirer l’attention du Président de la République, Chef de l’etat, afin de donner l’élan de solidarité. Ces enfants n’ont plus de parents mais ils ont une nation qui doit continuer à garantir leur survie et de surcroît leur santé.

Nous ne voulons plus que ces enfants soient exposés à l’automédication qui est l’une des causes de perte en vie humaine dans ce milieu. Aider nous à pouvoir atteindre notre objectif afin de ne laisser personne pour compte.

P.I : Comment se présente le programme des activités ? 

V.K : La prochaine descente prévoit d’enregistrer 502 enfants, repartis dans 10 orphelinats ici dans la Ville de Kinshasa.

Hornella Ngonga

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières