Promotion de réduction de la mortalité maternelle en RDC : L’UNFPA  lance  le concours   prix médias «Henriette Eke»

Sous la direction du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le concours dénommé « prix médias Henriette Eke » destiné aux professionnels des médias congolais, a débuté le vendredi 10 juin 2022 à Kinshasa.

Ce concours se déroule du 10 juin au 15 novembre 2022 sous le parrainage du ministère de la Communication et des Médias.

Placé sous le thème « éliminer les décès maternels évitables en RDC », ce concours a pour objectif de récompenser les meilleures œuvres journalistiques et les efforts fournis par des journalistes congolais pour informer et sensibiliser les populations, les décideurs sur les thématiques liées aux résultats transformateurs de l’UNFPA, notamment : zéro décès maternels évitables, zéro cas de violences sexuelles et basées sur les genres, ainsi que toute pratique néfaste à l’égard de la femme.

Le concours prix médias Henriette EKe, concerne 4 catégories de médias :  la Presse écrite, la Presse en ligne, la Radio et Télévision.

Le candidat doit être journaliste travaillant en RDC, détenteur d’une carte de presse délivrée par l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC).

Notez qu’à travers ce concours, l’UNFPA veut honorer le combat mené par Henriette Eke, ancienne conseillère sage-femme de l’UNFPA (2010 à 2020) dans le cadre de la réduction de la mortalité maternelle en RDC, qui fut une obstétricienne de formation. Elle a passé 40 bonnes années de sa vie à exercer la profession de sage-femme en RDC.

Décédée le 27 novembre 2020, Henriette Eke a milité pour la revalorisation de la profession de sage-femme. Elle s’est distinguée notamment dans l’offre de service en tant que prestataire dans la formation et l’encadrement professionnel des apprenants sage-femme.

Pionnière de la lutte contre les décès maternels, Henriette Eke avait choisi cette profession pour contribuer et faire de la naissance d’un enfant un événement heureux car  pour elle les qualités les plus importantes de la profession de la sage-femme sont : la patience, la disponibilité, la gentillesse, l’efficacité et la discrétion.

Hornella Ngonga

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template