«L’apport des femmes dans la recherche de la paix» au coeur de l’entretien entre le Gouverneur militaire de l’Ituri et les Femmes Leaders en mission

En mission dans la province de l’Ituri depuis le mercredi 27 Octobre, la délégation des femmes leaders à échangé ce jeudi 28 Octobre avec le Gouverneur militaire de la province, le Lieutenant Général Johnny Kashama Luboya. Elles ont commencé par présenter leurs civilités à l’autorité provinciale.

Dans son mot introductif, Catherine Ondimba a au nom de la représentante de l’ONU femmes en RDC indiqué à l’autorité provinciale que c’est en tant que partenaire que Onufemmes accompagne la délégation des femmes de AWLN dans sa province, pendant cette période de l’état de siège.

Thérèse Olenga Kalonda l’aînée de la délégation des femmes leaders à signifié le but de leur mission en Ituri, premièrement en signe de solidarité avec les femmes de cette province face à l’insécurité qui prévaut dans cette partie de la RDC, mais aussi pour installer officiellement les 4 réseaux féminins à savoir AWLN, Dynafec, REFEPL et RENAFER sans oublier Afia Mama et Force Féminine Active.

Une occasion pour les femmes leaders de la RDC d’écouter les priorités et les défis des femmes de l’Ituri, afin de réfléchir autour de ce que peuvent faire les femmes pour contribuer à leur manière pendant cet état de siège, à restaurer la paix, à la consolidation et à la résolution des conflits dans cette province.

Ces femmes leaders ont précisé au Gouverneur combien il est important pour lui de travailler avec les femmes qui sont prêtes à le soutenir, pour que l’insécurité soit conjugué au passé. 

Après une brève présentation de chacun, le gouverneur de l’Ituri qui dirige la province dans un contexte très particulier, a félicité les femmes pour le déplacement. Le lieutenant Général Johnny Kashama a rassuré les femmes leaders de son soutien à leur démarche qui consiste à appuyer les différentes structures féminines d’ici. Il a par la suite présenter la situation sécuritaire de l’Ituri. 

Le lieutenant Général Johnny Kashama a souligné les difficultés trouvés il y a 6 mois, les avancées enregistrées en termes de sensibilisation de la population et des groupes armés pour mettre fin à cette insécurité qui a duré plus de 20 ans, mais aussi des opérations qui sont menées pour traquer surtout les ADF NALU.

Il a par la même occasion fait savoir à ces femmes que la paix règne dans la Ville de Bunia contrairement à ce qui est dit plus souvent sur les réseaux sociaux. Même s’il y a le Mouvement CADECO composé des enfants mineurs qui tue et viol les femmes et continue à semer la terreur dans certains territoires et Villages de l’ITURI, mais au Chef-lieu de la province, la paix est visible puisse que chacun vaque à ses occupations.

Au sortir de cette séance de travail, la Coordonnatrice du Caucus jeunes de AWLN Anny Modi a remercié le Gouverneur pour l’attention leur accordée sur son sol. 

« Nous sommes contentes que le Gouverneur accepte de nous recevoir. Nous lui avons proposé de suivre les pas du chef de l’État qui a mis en place un cadre permanent où il échange avec les femmes d’exception. Vous attendrez de nous aussi de mener ce plaidoyer fort au côté du gouverneur, qui est le numéro 1 de la province, afin que ce cadre d’échange entre lui et les femmes qui sont déjà mobilisées et unifiées puissent demeurer permanent, pour qu’elles contribuent au travail qu’il est entrain de faire. C’est vrai que nous sommes venues en solidarité mais celles qui maîtrisent le contexte socio-culturel de la province, ce sont nos jeunes sœurs, nos mamans, nos grands mamans, nos tantes, que nous avons trouvé ici.

Donc vous allez attendre de nous aussi cette collaboration. Nous avons apporté un  message de paix, de l’unité et de la collaboration », a-t-elle souligné.

Les femmes leaders ont invité le Gouverneur à lancer officiellement le réseau des femmes leaders en ITURI.

Maguy Mbuku Muzembe 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières