Joséphine MBOMBO MESU, femme congolaise aux multiples casquettes qui n’abandonne jamais ce qu’elle a semé au prix de sacrifices.

wp-1691398644767

Partager:

On la définit comme étant une femme dynamique et exceptionnelle, une femme de science et politique, membre de quelques associations, entrepreneure et aussi une femme au foyer. Avec ces différentes casquettes, elle sait organiser son temps pour être à jour dans toutes ses occupations.

Joséphine MBOMBO MESU, congolaise originaire de la Province du Kasaï-Oriental, a passé presque toute sa jeunesse dans la province du Haut-Lomami, plus précisément, à Kamina où elle a décroché son diplôme d’Etat avec 71 % en section scientifique, option Mathématiques-Physiques.

Détentrice d’une licence en pédagogie appliquée (Option Mathématique), à l’Institut Supérieur Pédagogique de Kananga, elle y fut retenue assistante après sa brillante réussite.

Joséphine MBOMBO MESU, toute jeune encore, avait un œil fixé sur la politique de son pays et cet intérêt pour la politique, l’avait rendue accro aux débats politiques depuis l’époque où il y a eu la démocratisation du Zaïre en 1990 par le président MOBUTU.

En effet, elle participe dans la conception des textes et élaboration des outils de mise en œuvre de certains partis politiques tels que la Convention Nationale pour la République et le Progrès « CNRP », le parti du changement 

«PC », etc. Cette participation a été un atout pour qu’elle comprenne que le parti politique était le seul moyen possible d’accéder aux organes de prise des décisions. C’est ainsi, qu’elle décida d’adhérer au parti politique Mouvement Lumumbiste Progressiste « MLP » de Franck DIONGO où elle occupa le poste de Secrétaire Nationale chargée du Genre, Famille et Enfant. Comme en démocratie, le mode d’accès aux organes de prise de décision est l’élection, elle se décide donc de participer aux premières élections démocratiques de 2006 au niveau national dans la circonscription de Lukunga sur la liste d’un regroupement politique, Ligue du Peuple « LP » . Mais le projet de société, les statuts, le règlement intérieur du Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo

 «BUREC », la pertinence des différentes interventions de Julien PALUKU KAHONGYA, Autorité Morale du BUREC, alors Gouverneur du Nord-Kivu, sur les chaînes de télévisions et radios, l’ont amenée à adhérer au parti politique BUREC en 2012. Avant qu’elle n’occupe le poste du secrétaire Générale adjoint, elle y a occupé respectivement les fonctions ci-après :

Au sein du parti: Coordonnatrice Nationale du Genre, Secrétaire Générale Adjointe chargée de l’Organisation et Implantation, Secrétaire Générale Adjointe chargée des Questions Politiques, Juridiques et Administratives et enfin, Secrétaire Générale depuis septembre 2020 à ce jour.

Cette brave femme a également servi son pays dans les Institutions de la République : Conseillère du Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale chargée de la protection de l’enfant (2015-2016). Conseillère du Ministre de l’Industrie chargée de la Normalisation et Métrologie Légale.

À ce jour, Joséphine MBOMBO MESU est Présidente du Conseil d’administration des zones économiques spéciales.

Dans sa casquette de Femme au foyer, elle est aussi épouse et mère. Comme épouse, elle se bat pour accomplir ses devoirs en dépit de ses multiples occupations pour honorer les engagements pris.

Par ailleurs, comme Femme Entrepreneure, elle est Responsable Administratif et Financier d’un Bureau d’Etudes et de constructions en Génie Civil dénommé « BEC SARL » installé à Kinshasa. Elle est également responsable des terrasses et des dépôts de vente de boissons.

Femme des Associations à l’arrivée de l’AFDL, Joséphine MBOMBO MESU a été élue Vice-Présidente Urbaine du Regroupement des Femmes Congolaises « REFECO » , Ville de Kananga, structure qui était dirigée au niveau national par la défunte chanteuse TSHALA MUANA. De 2006 à ce jour, élue Trésorière Générale de la Ligue des Femmes congolaises pour les élections « LIFCE »/UNIFEM.

De 2012 à ce jour, elle est Questeur des Femmes Politiques extraparlementaires « FPEPA »/NDI. Elle est présidente de la Fondation Joséphine MBOMBO MESU « JMM Fondation » , dont l’objectif général est d’offrir des dons, des cadeaux, des legs aux différentes communautés et personnes vulnérables de la population, sélectionnée préalablement par la Fondation.

Pour Joséphine MBOMBO MESU, femme chrétienne remplie de générosité, il ne faut pas abandonner facilement ce qu’on a semé au prix de beaucoup de sacrifices.

Christian MUKAYA

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin