Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

Félix Tshisekedi à Kabeya Kamwanga : « Je vous demande pardon et je ne suis pas adepte de la distribution de l’argent »

Ce dimanche 26 décembre, le Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI accompagné de la Distinguée Première Dame Denise NYAKERU a visité son territoire natal de Kabeya KAMWANGA.

Bien avant, le Président de la République s’est rendu dans quelques villages,dont le village natal de MUPOMPA.C’est dans ce village où le père biologique du chef de l’État et sphinx de Limeté le feu Étienne TSHISEKEDI WA MULUMBA a été relégué dans les années 1980 par le maréchal Mobutu, et l’actuel président Félix a vécu cette relégation. Il y est revenu en 2018, quelques mois avant son accession à la magistrature suprême.

Dans son adresse, Félix Antoine TSHISEKEDI, humblement, a demandé pardon à ‘‘ses frères et sœurs’’ de son territoire d’origine pour le fait qu’il n’est pas revenu si vite après les élections. Il a dit s’être buté à des difficultés des guerres et des durs travaux pour ramener la paix à l’Est du pays. Il a dit à la population kamwangaise d’essuyer les larmes de la souffrance endurée pendant tous ces régimes qui se sont succédé, durant lesquels les  habitants ont été marginalisés, martyrisés et abandonnés par tous, a insisté Félix Antoine TSHISEKEDI.

Le Chef de l’Etat est revenu sur le programme de développement de 145 territoires. Celui de Kabeya KAMWANGA sera aussi bénéficiaire des retombées de ce programme: des écoles, de nouvelles infrastructures, des hôpitaux, des routes asphaltées,….

A la question d’une Personne Vivant avec handicap, qui sollicitait que le Chef de l’Etat distribue de l’argent parcelle par parcelle, Félix Antoine TSHISEKEDI a répondu, ‘‘qu’il n’est pas l’adepte de la distribution de l’argent’’.Ce qu’il faut faire , c’est de travailler ensemble dans un programme de développement pour le bien être de tous.

Avant de quitter le territoire de kabeya kamwanga, Félix et Denise ont remercié toute la population pour l’accueil chaleureux, malgré la situation de crise dans laquelle elle vit. L’espoir fait vivre dit-on, la population a affiché un optimisme quant aux échanges avec le Chef de l’état, qui rassurent un lendemain meilleur.

Jean Pierre Katenda

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières