Affaire des prostituées Chinoises arrêtées à Kinshasa : Le procès se poursuit au TGI Gombe

Un réseau de prostituées chinoises a été démantelé à Kinshasa récemment par les services secrets  de la RDC. Ces jeunes femmes ont été arrêtées et conduite au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe avec leurs complices Chinois et Congolais. 

Cette affaire a été directement prise en procédure de flagrance par le TGI Gombe.

Au cours de ce procès, l’officier du ministère public qui jugent ces Chinoises a laissé entendre que ces dernières sont venues illégalement en RDC et ont été logées dans un hôtel situé sur l’avenue Oranger numéro 4, dans la commune de la Gombe, dans l’enceinte de la parcelle où se trouvait la chaîne de télévision Télé 50. 

Depuis leur arrivées à Kinshasa, ces jeunes femmes se livrent à la prostitution, sur ordre d’un sujet Chinois responsable de l’hôtel qui les logent. Ces prostituées auraient également été aidées par un sujet congolais, fonctionnaire de l’Etat, qui aurait délivré des faux documents afin de faciliter leurs séjours à Kinshasa.Parmi les infractions retenues à charge des prévenus, on cite notamment le séjour irrégulier, le faux et usage de faux ainsi que le proxénétisme.

Dans les dépositions reçues par le tribunal, il a été révélé  que ces filles étaient souvent conduite dans des endroits tels que Cité du fleuve et d’autres hôtels luxueux de la capitale congolaise auprès de leurs potentiels clients. 

L’affaire a été prise en délibéré et se poursuit ce jeudi 18 novembre.

« Hier on a fini à 23h, et aujourd’hui l’instruction va continuer à l’égard d’un prévenu, puis la plaidoirie », a dit Me Junior Kanyinda, avocat du fonctionnaire de l’Etat, dans cette affaire.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières