Com Exkluziva

Viol d’une jeune fille par 2 chinois : Chantal Yelu Mulop veut une enquête assidue et des sanctions sévères contre les auteurs

La conseillère spéciale du chef de l’État Félix Tshisekedi en matière de Jeunesse, Genre et violence faite à la femme, Chantal Yelu Moulop a instruit son bureau à suivre « jusqu’à la condamnation », le dossier de viol impliquant deux chinois accusés de séquestration et viol sur une jeune fille durant 4 jours de suite. Une affaire qui a eu lieu dans la municipalité de Ngaliema, à la fin du mois de septembre 2021.

Chantal Yelu Mulop a ainsi réagi au sujet de cette affaire:

« Informée du cas de viol à répétition sur une demoiselle par deux sujets chinois, mon Bureau s’est investi à suivre aux grains l’instruction du dossier au Parquet/TGI Kin/Gombe par le biais d’un avocat de mon cabinet pour assister à son évolution et s’assurer que les auteurs soient punis. » a fait savoir la conseillère du chef de l’État.

Selon l’avocat suivant de prêt ce dossier, les sujets chinois ont ‹‹ utilisé ›› la fille du mercredi au samedi matin comme esclave sexuel. Il s’agit d’une congolaise qui avait été engagée principalement pour des tâches ménagères. Elle a été battue et violée durant 4 jours jusqu’à ce que ses cris de détresse soient entendus par les jeunes aux environs. 

Juste après leur arrestation, les deux sujets chinois accusés de viol ont été conduits au Camp Lufungula à Kinshasa, puis transféré 3 jours plus tard au parquet, a dit l’avocat de la victime qui attend que  justice soit rendue et que sa cliente obtienne gain de cause.

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières