Situation des prisonniers en RDC : Rose Mutombo échange avec les directeurs des prisons

La ministre d’État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux Rose Mutombo a, ce samedi 8 mai 2021, en compagnie de son vice-ministre Amato Bayula, eu un échange de plus d’une heure avec les responsables en charge des prisons suivantes : Makala, Ndolo et Luzumu. Leur échange était axé sur la gestion et l’approvissionnement en denrées alimentaires des prisons cités.

Préoccupée par la santé des détenus, la ministre de la justice Rose Mutombo a instruit le directeur de la prison Centrale de Makala de diversifier les répas qui sont donnés aux occupants de ce lieu de détention.

‹‹ Il n’est pas normal que la prison devienne un mouroir où les pensionnaires meurent parce qu’ils ne mangent pas bien ››, a dit Rose Mutombo.

Et à cet effet, la ministre de la justice s’est engagée pour qu’il n’y ait plus de rupture de stock de vivres, surtout au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (CPRK) où les défis sont de taille.

Elle a également évoquée la diversité des repas cuisinés pour les détenus. Pour elle, le menu doit changer afin de permettre la bonne santé de tous. Et au cas où les moyens feraient défaut pour permettre cette diversité, Rose Mutombo s’engage à mener un plaidoyer au près du gouvernement pour qu’on puisse prendre en compte ce problème.

S’agissant du paiement des fournisseurs des trois centres de détention en question, la ministre d’État, ministre de la Justice et Garde des Sceaux veillera durant son mandat à ce qu’ils soient payés toujours à temps afin de leur permettre de bien mèner leurs affaires. Rose Mutombo les a également invités à respecter les clauses du contrat qu’ils ont signé avec le gouvernement pour ravitailler les trois prisons au bon moment.

Concernant la transparence dans la gestion des fonds alloués aux prisons, la ministre d’Etat a ajouté à la commission mise en place, son conseiller en charge des questions pénitentiaires et les membres de la cellule financière du ministère de la Justice avec comme missions de se rassurer de la bonne gestion des fonds alloués par le gouvernement à la disposition des prisons.

Au cours de cette réunion, la ministre d’Etat a demandé au directeur de la prison Centrale de Makala de lui faire parvenir sans délai la liste de tous les prisonniers ayant bénéficié de la grâce présidentielle mais qui ne sont pas encore liberés, ceux dont les dossiers sont irréguliers ainsi que ceux qui sont arretés pour des faits bénins.

Prenant la parole à leur tour, les directeurs des prisons ont exposé leurs difficultés à la ministre. Justin Kasokwe Makala de la prison de Luzumu a évoqué la nécessité de rehabiliter la route qui mène à la prison car cela pose énormément de diffultés aux fournisseurs pour la livraison des denrées alimentaires.

Celui de la prison de Ndolo, Flory Manga Bakafuabundu, a fait savoir qu’il possède toujours des réserves stratégiques pour éviter la rupture de stock malgré le paiement en retard des fournisseurs.

Flory Kadimba du CPRK, a quant à lui, évoqué la surpopulation dans ce lieu de détention, renseignant que c’est l’une des difficultés à laquelle il fait face.

Les fournisseurs, de leur côté, ont denoncé le paiement tardif au niveau de la chaine de dépenses. Une plainte bien captée par la ministre Rose Mutombo, qui, à la fin de la rencontre, a pris l’engagement de répondre favorablement à tous les problèmes évoqués au cours de cet échange en y promettant une amélioration.

Olivier Mukengeshay

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières