Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

Réveillon de Saint-Sylvestre au Ghana : Des femmes, fidèles d’une église, lavées par leur pasteur

L’image est à la fois étonnante et révoltante. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, prise dans une église au Ghana, montre un pasteur, en train de laver dans une bassine, à tour de rôle les fidèles femmes de son église.

La vidéo diffusée sur le compte Instagram d’un média du Ghana, a été prise le soir du 31 décembre 2021, jour pendant lequel plusieurs églises dans le monde organisent des cultes spéciaux de passage d’une année à une autre, le fameux “cross-over” comme le disent les anglophones.

Plusieurs personnes ont été révoltées de voir à quel point ces femmes ont fait preuve de naïveté sous prétexte de délivrance de la part de ceux qui se font appeler serviteurs de Dieu. 3 hommes livrant un spectacle étonnant aux fidèles de leur assemblée dont certains criaient “amen”.

En effet, la cérémonie de délivrance se déroulait comme suit : la fidèle vient devant le 1er pasteur, se déshabille et entre dans une bassine. Celui-ci à l’aide d’un gant, la lave et ensuite la fidèle va vers un autre serviteur de l’église qui oint le corps de la femme lavée d’une huile spéciale avant que cette dernière rejoigne un autre serviteur qui lui remet un nouveau sous-vêtement. 

Chose étonnante tout ceci se déroule dans une église où l’on trouve des hommes et des nombreux enfants. De quoi se demander où va la morale ? Cette assemblée prie-t-elle vraiment le Bon Dieu Créateur du Ciel et de la terre ? Comment des femmes adultes comme celles-ci peuvent elles accepter d’exposer leurs corps à un encadreur d’église sous prétexte de purification corporelle et spirituelle pour la nouvelle année.

Ceci prouve suffisamment que l’Africain a perdu son identité au nom de la religion et se livre à des pratiques inadmissibles.

À vous de juger !

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières