Raïssa MALU : « Aujourd’hui, avec l’essor de la 4e révolution industrielle, les mathématiques dominent le monde

Célébration ce 14 Mars, de la journée internationale des mathématiques. Cette journée souligne le rôle essentiel joué par cette discipline dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies. 

Organisée par l’Union mathématique internationale, la Journée comprend un mélange de célébrations virtuelles et en présentiel, notamment dans les salles de classe.

A cette occasion, la rédaction de POURELLE.INFO a interviewé Raissa Malu, physicienne congolaise. Elle estime qu’ il n’y a pas un domaine de la vie où vous n’avez pas de mathématiques.

POURELLE.INFO : Dites nous ce que la mathématique apporte à l’humanité ?

Raïssa MALU : Tout D’abord, je voudrais rappeler que c’est en RDC sur les rives du lac Edouard qu’a été découvert en 1950 l’Os d’Ishango ou Bâton d’Ishango qui est l’une des plus vieilles preuves étudiées d’une intelligence mathématique de l’humanité. Il date de 20.000 ans. On l’identifie comme « la machine à calculer vieille de 20.000 ans »

Aujourd’hui, avec l’essor de la 4e révolution industrielle et ses technologies, l’intelligence artificielle, la blockchain, le big data, etc., les mathématiques dominent le monde.

Les mathématiques sous-tendent aujourd’hui tous les domaines de notre vie. Leur maîtrise est essentielle pour TOUTES LES NATIONS MODERNES Y COMPRIS LES PAYS DITS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT.

P.I : Les mathématiques servent réellement à quoi?

Raïssa MALU : Il n’y a pas un domaine de la vie où vous n’avez pas de mathématiques. De la santé, à l’armée, aux sciences sociales, à l’éducation, aux élections, etc., les mathématiques partout apportent leur aide et puissance d’analyse, de calcul et de prédiction

En RDC, nous devons encore augmenter à au moins 1% du PIB le budget de la recherche scientifique. Le Président de la République l’a encore rappelé dans son discours pour les activités de la Présidence de l’Union Africaine.

Cet effort est « capital », si nous voulons que les recherche scientifiques et les mathématiques soutiennent le développement du pays en développant des solutions pour répondre à nos problèmes. Par exemple, les problèmes de mobilité (embouteillages) sur nos routes, la surveillance et le dépistage des maladies (épidémies), etc, sont des problèmes qui se règlent avec les mathématiques.

PI : Que retenir de la Journée des mathématiques de cette année ?

Raissa Malu : La journée internationale des mathématiques de cette année est mise sous le thème « les mathématiques pour un monde meilleur ». Il s’agit de célébrer la beauté et la pertinence des mathématiques pour souligner le rôle joué par cette discipline dans la réalisation des objectifs de développement durable des nations unies.

Les mathématiques sont non seulement pratiques et utiles, mais elles sont aussi belles, très belles 

PI : Est ce qu’en RDC les scientifiques ont de la place?

Raïssa Malu : Et oui les scientifiques et en particulier, les femmes dans ce domaine ont leur place en RDC. Il faut d’ailleurs leur donner plus de place pour accélérer le développement du pays.

Raïssa Malu a exhorté les parents à encourager les filles à s’intéresser aux mathématiques. 

Maguy Mbuku Muzembe

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
To Makeupé
Affiche 4e Edition – Kinshasa Strong Ladies
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières