Ovulation : Période de Fécondité parfois mal comprise par les femmes

IMG-20220228-WA0005

Partager:

L’ovulation est un phénomène physiologique faisant partie de tout un mécanisme de préparation du corps féminin à une éventuelle grossesse.

Pour en savoir plus sur ce mécanisme, le docteur Célestin Bamboya, étudiant en  1ère année de spécialisation en gynéco obstétrique à l’Université de Nairobi au Kenya nous a fourni des explications claires.

Selon lui, l’ovulation est la libération de l’ovocyte2 (la cellule reproductrice féminine) par l’ovaire.

L’ovulation est donc une partie intégrante du cycle menstruel. L’ovulation se produit généralement 2 semaines avant le début des règles chez les femmes qui ont des cycles menstruels  réguliers de 28 jours.

Le cycle menstruel comprend 2 phases  qui sont séparées par l’ovulation: folliculaire et lutéale.

« La phase Folliculaire est caractérisée par la sélection de la maturation des follicules. Pour un cycle régulier de 28jours, cette phase part du 1er au 13e jour du cycle menstruel. L’ovulation intervient au 14e jour, à partir du 15e jour c’est la  phase Luteale qui est caractérisée par l’évolution du follicule qui avait libéré l’ovocyte 2 et ce follicule est appelé corps jaune qui dégénère jusqu’à arrivé à la fin du cycle menstruel et cette dégénérescence conduit  aux menstrues ou encore aux règles » a expliqué le Docteur Célestin Bamboya.

Lors de l’ovulation il y a certaines manifestations telles que le syndrome pré-ovulatoire qui dépend d’une femme à une autre et certains signes généraux et locaux.

«Pour les signes généraux, on peut citer la nervosité, les maux de tête, les fièvres, les fatigues, les vomissements, les nausées et la diarrhée . Et pour les signes locaux , il y a des douleurs abdominales bien localisées. Elle peut être localisée à droite ou à gauche du bas de l’abdomen en fonction de l’ovaire  qui est impliqué dans la libération de l’ovocyte 2. Au niveau vaginal  on note la présence d’une glaire cervicale qui est un liquide clair comme l’eau de roche, filant qui est sécrété par  les glandes cervicales et, il y a aussi la température vaginale matinale qui est normale à la première phase (36,4°c) et qui chute le jour de l’ovulation pour être élevé le jour après l’ovulation »  explique le docteur Célestin Bamboya.

Le médecin souligne qu’il y a une certaine augmentation de libido c’est-à-dire l’augmentation de l’envie sexuel dû au niveau élevé des hormones gonadotropes. 

Le calcule de sa date d’ovulation dépend d’une femme à une autre, mais pour un cycle régulier de 28 jours, vous comptez à partir du premier jour des règles jusqu »au 14e jour, mais pour les autres cycles quel que soit la durée, l’ovulation intervient 14 jours avant les règles, c’est à dire si votre cycle est par exemple de 24 jours, votre ovulation a lieu au 10e jour du cycle, pour un cycle de 32 jours l’ovulation a lieu, au 18e jour. Par ailleurs, le Dr Celestin Bamboya souligne qu’il y a possibilité de tomber enceinte au-delà de l’ovulation.

« Si l’ovulation a eu lieu aujourd’hui par exemple et vous avez votre rapport sexuel demain, vous pouvez tomber enceinte parce que l’ovocyte 2 libéré va demeurer environ 24 à 48h…vous pouvez aussi avoir un rapport sexuel non protégé 3 jour avant l’ovulation  et tomber enceinte parce que le spermatozoïdes dure environ 48 à 72h dans le corps de la femme », précise-t-il.

Notons qu’il existe un test d’ovulation pour  permettre aux femmes de connaître la meilleure période pour concevoir un enfant. Parmi les différentes méthodes permettant de détecter ce jour clef de la fécondité, les tests d’ovulation apparaissent comme la plus fiable.

Hornella Ngonga

Partager:

Articles similaires

6 thoughts on “Ovulation : Période de Fécondité parfois mal comprise par les femmes

  1. Merci Dr bamboya pour votre exposé,
    Et pour les femmes qui ont un cycle irrégulier comment on fait pour bien cibler le jour de son ovulation

Laisser un commentaire

Education Template