Montée des prix des denrées alimentaires en Ituri : Inquiètes, les femmes de Bunia haussent le ton 

Elles sont inquiètes et le font savoir. Les femmes de la ville de Bunia haussent le ton sur la montée de prix des différents articles à travers les marchés du chef-lieu de l’Ituri. Pour un exemple, un sac de braise qui se vendait à 30.000 Francs Congolais est passé à 60 ou 70.000 FC, une mesurette de haricot de 10 kilogrammes de 15000 FC a vu son prix doubler, un bidon d’huile végétal se vend désormais à 50 dollars, pareille pour d’autres denrées. Ceci rend très intenable la vie dans plusieurs familles de Bunia.

Ainsi, les femmes de Bunia demandent au gouvernement de la République de mettre fin à l’insécurité qui prévaut dans la ville suite à l’activisme des groupes armés, car en ce jour, toutes les routes de dessertes agricoles sont bloquées.

Ceci est aussi à la base de cette situation.

Pour elles, il est possible d’y mettre fin par la matérialisation du P-DDRCS.

Anuarite Unyuthi

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template