Meurtre de la journaliste Charline Kitoko Safi : Son mari meurtrier condamné à 15 ans de prison

IMG-20220215-WA0025

Partager:

Le Tribunal de Grandes Instances de Kamituga vient de rendre public ce mardi 15 février 2022 son jugement sur le dossier du meurtre de la journaliste Charline Kitoko Safi.

Le prévenu Destin Mutu U’ngi Wa-Ubile accusé du « meurtre de Charline Kitoko Safi », journaliste de vision Shala, station de Kamituga a été condamné à 15 ans de prison ferme avec des dommages et intérêts.

Ce jugement est intervenu après les audiences publiques en chambre foraine de 4 jours tenues dans la ville de Kamituga en territoire de Mwenga au Sud-Kivu, grâce à l’appui de l’Association des Femmes des Médias( AFEM), section Sud-Kivu en collaboration avec d’autres organisations de défense de droits des femmes.

Outre cette sentence, le meurtrier de Charline Kitoko Safi doit payer aussi les dommages et intérêts de 25.000$ pour le père et la mère de la défunte. S’agissant du frère, sœur et l’Etat congolais, le Tribunal des Grandes Instances de Kamituga impose au condamné de payer comme dommages et intérêts 10.000$ au frère, 10.000$ à la sœur et 1Millions des francs congolais à l’Etat congolais.

Pour rappel Charline Kitoko Safi, est décédé dans la matinée du 4 janvier 2022 de suite des coups et blessures lui infligés par son mari, le condamné Destin Mutu U’ngi.

Patrick MAKIRO

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template