L’enseignement des mathématiques en RDC valorisé par le professeur Ruth Dekacia Malenge de Kinshasa

1EF67467-6A08-45F5-B0B7-76F1825791A8

Partager:

Elle est une passionnée de l’enseignement du cours des Mathématiques en République Démocratique du Congo. Elle c’est le professeur Ruth Dekacia Malenge, enseignante à l’Institut Lumumba 2 dans la commune de Limeté à Kinshasa, capitale de la RDC.

Rencontrée par le premier média des femmes en RDC dans son lieu de travail, elle a démontré tout son amour pour cette science que l’on pense toujours n’être accessible et aimée que par les hommes.

Cette dernière nous a fait savoir qu’elle enseigne les Mathématiques dépuis l’an 2005, et elle donne cours dans les classes de 7e (1e secondaire dans l’ancienne configuration, ndlr) puis de 3e des humanités ( 5e des humanités dans l’ancienne configuration, ndlr).

Mathématicienne de formation, Ruth Dekacia est la seule femme Professeur des Mathématiques dans cet établissement d’enseignement secondaire qui compte 6 professeurs de mathématiques.

Ruth Dekacia Malenge déplore cependant, le fait qu’il n’y ai pas des stagiaires en mathématiques et cela l’inquiète beaucoup pour l’avenir : ‹‹ J’aurais voulu avoir un stagiaire pour que je puisse expérimenter ce que l’on  fait avec un stagiaire, mais depuis 17 ans que je suis professeure je n’en vois aucun dans la filière mathématiques. Et c’est un souci pour moi ››, a regretté Ruth Dekasia.

A la question de savoir si elle compte former notamment des filles dans sa filière, Ruth Dekacia dit avoir cette volonté mais la situation précaire des enseignants aujourd’hui décourage plusieurs.

‹‹ Les élèves que nous enseignons se voient en nous, nous prennent pour des modèles. Il y en a qui choisissent l’option scientifique et qui par après l’université peuvent enseigner cette option, mais malheureusement peu de jeunes sont motivés à faire l’enseignement aujourd’hui, suite à nos conditions difficiles de travail et de vie. Nous ne sommes pas valorisé, comment voulez vous que la relève soit assurée. Après nous il y aura une sécheresse, d’ici 5 à 10 ans, il y aura une carrence de professeurs en RDC parce que les étudiants ne veulent plus faire l’enseignement mais se lancent plutôt dans d’autres domaines ››, a-t-elle dit avec regret.

Mariée et mère de deux enfants, Ruth Dekacia Malenge, soucieuse d’inculquer les sciences mathématiques aux élèves, au delà même de l’institut Lumumba où elle enseigne, a inventé une prière et des scénettes en mathématiques, ainsi qu’un album de la mathématique Musicale qui compte 3 chants à savoir :   » comment calculer », « comment supprimer », et « comment comparer les entiers relatifs”.

L’enseignante Ruth Dekacia Malenge renseigne que dans cet établissement l’enseignement des mathématiques se passent très bien notamment grâce à la méthodologie des albums musicaux qu’elle a mis en place, dans lesquels les corps de maths sont chantés.

Elle encourage d’ailleurs les jeunes notamment les filles à se donner dans l’enseignement particulièrement dans la filière des mathématiques.

Cependant Ruth Dekacia Malenge demande au gouvernement de la République Démocratique du Congo de bien rémunérer les enseignants afin de motiver les jeunes à embrasser ce domaine d’enseignement, sinon dans 10 ans, la RDC risquera ‹‹ d’importer les enseignants ››.

Esther Mpezo Omba

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template