« LEADERSHIFT » nouveau concept, pour corriger les inégalités au Gabon

IMG-20220819-WA0007

Partager:

Le monde étant en évolution constante, les leaders doivent faire preuve de flexibilité et d’adaptabilité. La transformation  ou le renouvellement des capacités passent par les changements positifs et durables dans tous les domaines.

Pour y arriver, la clé réside dans le « leadershift », selon plusieurs leaders gabonais et de différentes structures, telles que Ong Malachie,Ong Finance Solid, Benedicta Cantal, Talents des Femmes , pour ne citer que celles là. 

Toutes ces organisations, entreprises, Institutions, Associations et Partenaires se sont retrouvés ,en partenariat avec Leadlife, avec l’Ong Malachie en tête,  autour de Meet-up de bonnes pratiques, autour du thème,  « PCA DE MA VIE : mutualisation de bonnes pratiques, trajectoire  du leadershift des femmes ».

Ceci pour mettre en œuvre des changements , modifier la trajectoire et prendre position  en faveur de nouvelles réalisations enthousiasmantes.

Pour Pepecy Ogouliguende, Présidente de l’Ong Malachie qui a livré l’information sur certains  médias en ligne, « la somme de ces changements peut aboutir à des sociétés transformées dans lesquelles les femmes et les autres groupes marginalisés  pourraient pleinement exercer leurs droits ».

Dans ce contexte, Pepecy définit, le «Leadershift »,  « comme étant toute accélération du leadership à une vitesse supérieure qui remet en question et corrige les inégalités structurelles ,et contribue à la production d’un plan d’actions de changement ».

A l’ occasion de ce  Meet-up, les organisateurs ont rappelé les Objectifs de Développement Durable, ODD, à l horizon 2030 : « Le Programme de Développement Durable à l’ horizon 2030 et ses 17 Objectifs que les leaders mondiaux ont adopté en 2015, constituent  une feuille de route visant des avancées qui sont durables et ne laissent personne pour compte.

L’instauration  de l’ égalité des sexes et l’autonomisation, font parties intégrantes de chacun de 17 Objectifs . Ce n’est qu’en garantissant les droits des femmes et des filles dans l’ensemble des objectifs que nous parviendrons à assurer la justice et l’inclusion, à développer les économies qui bénéficient à toutes et à tous, et à préserver l’environnement  que nous partageons, aujourd’hui  et pour les générations futures ».

C’est dans cette optique , que la Fondation Sylvia Bongo Ondimba(FSBO), dans son Programme, « Gabon  Égalité pour la famille, à travers la Stratégie de la  promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités femme/homme 2020 », a élaboré 33 mesures pour renforcer les droits des femmes et égalité entre Femmes et Hommes au Gabon.

Jean Pierre Katenda 

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template