Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

La DYNAFEC, Le REFEPL, Le RENAFER ainsi que FFA et AFIA MAMA désormais actives officiellement dans le Lualaba

En mission d’installation des réseaux féminins dans la province du Lualaba, la délégation des Femmes leaders conduite par la coordonnatrice d’AWLN chapitre RDC Marie-Louise Mwange grâce à l’accompagnement de Onu femmes RDC et l’appui financier de l’Ambassade de Suède en Rdc vient de mettre en place les différents réseaux des femmes dans cette partie de la RDC.

Au cours de cette journée du 26 Novembre 2021, Catherine Ondimba chargée des programmes au sein de cette entité des nations unies qui a assuré la modération a donné les raisons qui ont poussé Onu femmes à appuyer ce réseautage. « Les organisations féminines qui existent sont bien fortes mais n’arrivent toujours pas à changer la situation de la femme, d’où la nécessité de mettre nos énergies ensemble ». A dit Catherine Ondimba.

Prenant la parole, Marie-Louise Mwange, Coordonnatrice de AWLN chapitre RDC a expliqué les objectifs poursuivis par ce Mouvement des femmes Africaines dont les membres veulent transformer l’Afrique.

C’est la Commissaire provinciale en charge du Genre, famille et enfant Nathalie Linda Ngandu qui a au nom de la Gouverneur a.i Fifi Masuka empêché,  procéder au lancement de la mise en place de ces réseaux des femmes. Elle a dans son discours, promis l’accompagnement des autorités provinciales.

Les Coordonnatrices de ces structures ont chacune partager leurs expériences avec les femmes de Kolwezi.

Carine Kanku de la Dynamique des Femmes candidates avecà ses côtés Jeanne Mbo chargée de la Mobilisation à rappelé les circonstances qui ont concouru à la création de ce réseau. Elle a souligné que la Dynafec milite pour la représentation effective des femmes, avant de préciser qu’ensemble elles peuvent faire changer les choses.

Du côté du Réseau des femmes élues provinciales et locales, sa présidente Marie Kyet Mutinga a laissé entendre que la mission de REFEPL est de permettre aux femmes élues de travailler sans discrimination pour faire entendre leurs voix. Intervention faite à côté d’autres membres de ce Réseau à savoir les députées provinciaux Fyfy Osambia, Thèrese Lopatsha et Lucie Nsani.

La Coordonnatrice du Réseau national des femmes rurales s’est félicité du travail qu’abat les femmes rurales au quotidien pour nourrir la population malgré les difficultés rencontrées et le manque des matériels adéquats. Isabelle Monga estime que l’apport de la femme rurale dans le développement est considérable d’où l’importance d’unir les forces pour réussir ensemble.

Pour la présidente de la Force Féminine Active qui a évoqué son engagement pour le bien être de plus démunies, le FFA tient à l’épanouissement économique de la femme congolaise mais pour y arriver, elles doivent rester solidaires. Thérèse olenga a présenté les axes prioritaires de cette association.

Du côté de l’ONG Afia Mama,  Anny Modi a souligné que la santé de la femme est une priorité pour eux. Ils se sont engagés à accompagner les jeunes dans différents domaines de la vie et ont déjà réalisés plusieurs projets de développement

Le Ministère du Genre, Famille et Enfant a été représenté à cette cérémonie de lancement par Maguy Kititwa, qui a transmis le soutien et les salutations de Gisèle Ndaya Luseba aux femmes de Lualaba. 

Alpha Ndamuso

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières