Com Exkluziva

JIFA: Gisèle Ndaya invite les Congolais à s’approprier cette journée

C’est sous le haut patronage du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, que le Ministère du Genre, Famille et Enfant a célébré ce 31 juillet la Journée Internationale de la Femme Africaine (JIFA) sous le thème de « Art, Culture et Patrimoine, sources de l’inclusion financière des femmes ».

Ont pris part, au Centre Texaf Bilembo, à cette célébration, les membres de la Société Civile, les membres du système des Nations Unies, le cabinet GEFAE, les membres du Gouvernement, le cabinet du Chef de l’Etat, les représentants de l’Union Africaine, les Secrétaires Généraux, les Officiers Généraux, et autres.

Cette journée célébrée chaque année a pour but de rappeler au Monde la contribution des femmes africaines à la libération de l’Afrique du colonialisme et de l’apartheid afin de reconnaître et saluer le rôle essentiel que les femmes continuent à jouer dans le développement du continent.

Dans son allocution, la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Gisèle Ndaya Luseba, après avoir rendu un hommage au chef de l’État, a lancé deux messages forts. En premier lieu, elle a rappelé le thème édicté par les Nations Unies, « Inclusion financière des femmes et filles et opportunités », et le thème proposé pour la RDC « Art, Culture et Patrimoine, sources de l’inclusion financière des femmes ».
Dans son second message elle a invité l’assistance à l’appropriation de la JIFA dont la célébration semble méconnue de la population congolaise.

Cette journée s’est clôturée par une dégustation de mets typiques congolais et une exposition d’arts.
Rappelons que la journée internationale de la femme africaine est célébrée chaque 31 juillet, ce, depuis 1964 sur initiative de Aoua Keita, militante et femme politique malienne.

Gerda Kabasele

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières