Invitée par Ketsia Olangi à Kinshasa : Simone Gbagbo a présenté son livre ‹‹ Ma sortie de prison ›› aux Congolais

‹‹ Ma sortie de prison ››, c’est le titre du livre de Simone Gbagbo, ex première dame de côte d’ivoire. 

Ce manuel qui compile les épreuves vécues par l’ex-épouse de Laurent Gbagbo après la période post électorale en 2011, a été présenté ce vendredi 22 octobre 2021 à Kinshasa, au fleuve Congo hôtel.

C’était lors d’une conférence déjeuner organisé par la Fondation Nehema de Ketsia Olangi, et le MIFDA, Mouvement International des Femmes Dynamiques d’Afrique.

C’est dans une salle remplie par plusieurs femmes leaders congolaises que ce livre publié aux éditions Tabala a été présenté au public congolais. 

Avec comme titre ‹‹ Ma sortie de prison ››, cet ouvrage relate les durs moments passés par l’ex première dame de la la Côte d’Ivoire après son arrestation lors de la crise poste électorale dans son pays mais aussi les leçons qu’elle retient de ses années en prison. 

Simone Gbagbo qui pour certaines femmes dans la salle, est désormais transformée, a relevé aux femmes présentes leur capacité à gérer et entreprendre. Elle n’a cessé de citer le nom de Dieu sans qui rien ne peut être fait. Elle a fait savoir qu’elle a beaucoup contribué à la réconciliation nationale dans son pays, car il en valait la peine. Et c’est cette expérience ainsi que les épreuves traversées qu’elle a jugé bon de coucher dans un livre pour partager avec le monde.

Simone Gbagbo, qui est à Kinshasa depuis quelques jours, a été invitée par Ketsia Olangi, la présidente de la Fondation Nehema et servante de Dieu. Cette dernière, à l’instar de Simone Gbagbo, a martelé devant la presse qu’il faut associer Dieu dans tout ce que nous faisons, Dieu lui-même étant le premier politicien de tous :

‹‹ C’est Dieu le maître des temps et des circonstances, comme lui-même il a dit tout autorité vient de Dieu. Et si vous voyez comment le royaume des cieux est constitué, c’est Dieu lui-même le chef de l’État. Moi je pense que si nous voulons bien faire la politique nous devons associer Dieu, et J’encourage les femmes congolaises qui veulent le faire à s’y lancer ››, a dit Ketsia Olangi.

Notez que cette conférence déjeuner a été rehaussée par la présence de Gisèle Ndaya Luseba et Antoinette Kipulu, toutes deux membres du gouvernement congolais. Mais aussi la présence de quelques femmes parlementaires de la RDC. Une vente aux enchères de ce livre a clôturé cette conférence.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières