Interdiction des concerts des musiciens Congolais en France : Isabelle Tshombe veut la réconciliation avec la Diaspora

Cela fera bientôt une décennie depuis qu’une frange des Congolais vivant à l’Etranger, principalement en Europe, s’opposent à toute production musicale des artistes congolais dans cette partie du monde, notamment en France. Isabelle Tshombe, l’ambassadrice de la RDC en France, nouvellement nommée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, estime que cette situation constitue un frein à la culture congolaise.

Et à cet effet, cette dernière a décidé de réconcilier les musiciens congolais et cette partie de la diaspora congolaise très connue sous le nom de « Combattants ». Isabelle Tshombe l’a dit le mardi 9 novembre 2021 au sortir d’une audience lui accordée par le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

« Je vous parle d’un travail de réconciliation entre les musiciens congolais et certains Congolais de la diaspora qui empêchent nos ambassadeurs culturels de se produire en Occident , notamment en France. Je crois que dans ce travail de réconciliation, il y a un dialogue qui doit s’amorcer avec la diaspora. Nous ferons de notre mieux pour que ce dialogue ait lieu et que nos artistes puissent se produire à l’extérieur et particulièrement en France, aisément », a dit la nouvelle ambassadrice de la RDC en France.

Notez que, après les élections générales de 2011 qui avaient vu Joseph Kabila rempiler pour un second mandat à la tête de la RDC, plusieurs Congolais de la diaspora avaient décidé d’empêcher jusqu’à nouvel ordre les concerts des musiciens de la République Démocratique du Congo, sous prétexte que ces derniers soutenaient, et chantaient pour le Président Joseph Kabila et son régime, sans tenir compte de la souffrance de la population congolaise. Leur décision a pris corps et s’est encrée dans les esprits de nombreux Congolais de la diaspora, qui l’ont parfois manifesté sous forme d’actes violents contre non seulement les musiciennes et musiciens congolais mais aussi contre certains acteurs politiques congolais. Et cela dure depuis près d’une décennie maintenant. Isabelle Tshombe veut donc mettre un terme à ce statu quoi.

Pour rappel, Isabelle Tshombe, fille de l’illustre homme politique congolais Moïse Tshombe, est désormais ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC en France. Elle fait partie de nouveaux ambassadeurs nommés le 22 octobre 2021 par le Président Félix Tshisekedi dans 5 pays du monde et aussi à l’ONU.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières