Insécurité à l’Est : Deux femmes agricultrices assassinées par le M23 à Rumangabo

IMG-20221222-WA0008

Partager:

La République Démocratique du Congo continue à compter des morts dans sa partie Est.

Deux femmes ont été tuées par les rebelles du M23 à Rumangabo, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, dont l’une dimanche 18 et l’autre le lundi 19 décembre 2022.

L’information a été donnée dans un communiqué de la société civile de cette partie du pays. Il est libellé ainsi :
« La Société Civile de Rumangabo a la profonde douleur d’annoncer à la communauté nationale et internationale, la mort des citoyennes DEZI RIBONZERE Lydie et NYIRAKABARA Julienne, respectivement habitantes de Rumangabo et Bushenge, toutes deux tuées par les terroristes du M23, l’une en date de 18 décembre 2022 en mi-chemin lors qu’elle revenait du champ pour chercher quoi mettre sous la dent et l’autre en date du 19 décembre 2022 en cours de route lorsqu’elle quittait Rumangabo (où elle a trouvé refuge dans une école primaire) vers Bushenge pour se ravitailler en vivres », lit-on dans ce communiqué.

Le même document précise que les victimes ont été inhumées ce même lundi à Rumangabo.

Notons que les acteurs de la société civile et des organisations des droits de l’homme ne cessent de dénoncer les massacres, pillages et bien d’autres abus auxquels font face la population restée dans les entités sous contrôle des rebelles.

Christian Mukaya

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template