Élection des Gouverneurs : Seulement 15 Femmes à la Course sur 103 Candidatures

Les Candidats et candidates retenus provisoirement pour l’élection des Gouverneurs dans les 13 provinces sont désormais connus.

Les listes de ces derniers ont été rendues publics le samedi 02 Avril 2022 par la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Il est malheureux de constater que sur les 103 candidatures enregistrées au poste de Gouverneur, 15 Femmes seulement sont dans la course pour compétition le 06 Mai prochain. La question de la participation politique des femmes se pose encore. Pourquoi ne sont-elles pas nombreuses à postuler ?

Dans les Provinces du Kasai-Central, du Kasai-Oriental, du Maniema, de la Mongala, de Lomami et du Bas-Uelé, aucune candidature féminine enregistrée au poste des Gouverneurs. Seulement quelques femmes comme colistières.

Et pourtant, dans le Haut-lomami, sur les 6 candidatures, il y a deux femmes dans la course, Isabelle Yumba Kalenga Mushimbi et Thérèse Maloba Ngoy.

Au Kongo Central, 23 candidatures dont 3 féminines à savoir Belinda Luntadila, Chantal Malamba et Nefertiti Ngudianza.

Dans la province de Maï-Ndombe, Ritha Bola et Suzy Badjoko ont postulé comme candidates Gouverneurs.

Dans le Sankuru, sur 13 candidatures, on a noté que 3 femmes, Odil Nyombo Lenga, Cécile Edungu Mbusthu et Bernadette Akuka Kalonda.

Carine Mbayo Ngoy Kay et Julie Ngungwa Muayuma sont candidates Gouverneurs dans la province du Tanganyika.

Et enfin dans la province de la Tshopo, sur 12 candidatures, il y a 3 Femmes dans la compétition à savoir : Madeleine Nikomba, Rebecca Bongeli et Lis Lombeya.

Qu’est-ce qui n’a pas permis aux femmes de postuler à part égale ? Est-ce le manque de volonté politique des partis ? Où le manque d’engagement des femmes elles mêmes ? Autant des questions dont l’opinion congolaise se pose, alors qu’elle milite pour une participation accrue des femmes.

Jean-Pierre Katenda

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

2 réponses

  1. Pour le mai-ndombe vous ne pouvez pas confisquer le pouvoir au profit d’un système que la population rejette à 100/100 .
    L’insécurité règne dans la province suite aux comportements du politique qui ne voit pas le danger devant sa porte.

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template