Clôture mois de la femme : Colette Tshomba appelle à favoriser l’accès des femmes aux crédits et microcrédits.

La députée nationale et rapporteur adjoint de l’Assemblée nationale Colette Tshomba a animée une conférence à l’intention des femmes membres de l’ONG jeunesse consciente de la République (JCR) ce… Dans son adresse autour du thème : « la force économique de la femme« , l’élue de la Funa a soutenue que l’égalité des sexes contribue de manière significative au développement économique et durable. Elle a à cette occasion invité le pouvoir public à privilégier l’investissement dans l’autonomisation économique des femmes qui est un atout majeur pour l’économie nationale. 

« Nous estimons que l’égalité de sexes et l’autonomisation des femmes ne sont pas seulement des objectifs en soi, mais surtout l’une des clés du développement durable, de la croissance économique, de la paix et de la sécurité. La femme a tant de talents à mettre au service de notre pays, la RDC »

A-t-elle souligné. 

Le rapporteur adjoint de la chambre basse du Parlement a préconisé, la scolarisation des filles, de favoriser l’accès des femmes aux crédits et microcrédits, faciliter l’accès aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) aux femmes, combattre la discrimination basée sur le genre et les violences faites aux femmes.

Colette Tshomba a plaidé pour l’effectivité de l’application des instruments juridiques sur la promotion des droits de la femme mais également sur la mise en place des plateformes de réseautage et de mentorat afin que les femmes travaillent les unes avec les autres pour accroître mutuellement leurs potentialités. 

« Les femmes exercent un impact positif sur l’économie d’un pays, l’indépendance financière des femmes profite à tous. Les pays qui ont vu la participation de la femme augmentée se sont développés. Nulle part au monde des États se sont développés sans la participation des femmes »

A fait remarquer C. Tshomba.

Le rapporteur adjoint de la chambre basse du parlement a rendu hommage à toutes les femmes congolaises qui ont marqué de leurs empreintes l’histoire de la RDC notamment Sophie Kanza Lihau (1ère femme congolaise universitaire et 1ère femme à occuper un poste ministériel). Elle a appelé les participantes à emboîter leurs pas.

Dans sa détermination de voir l’émancipation de la femme congolaise devenir une réalité concrète, C. Tshomba a remis des bassins de pains aux femmes membres de la Jeunesse Consciente de la République (JCR) afin d’assurer leur indépendance financière.  

Esther Mpezo Omba

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja
Julienne Lusenge – Mosungi ya Basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières