Célébration 21è anniversaire de la Résolution 1325 de l’ONU par le ministère du GFAE et le Cordaid autour d’une table ronde

Ce 31 octobre 2021, il a fait 21 ans que la résolution 1325 de l’ONU a été adoptée à l’unanimité par le Conseil de Sécurité des Nations Unies concernant le droit des femmes, la paix et la sécurité. 

A cette occasion le ministère du Genre Famille et Enfants, sous la conduite de Gisèle Ndaya, en partenariat avec l’ONG Cordaid, a organisé une table ronde sur la problématique de l’alignement dans le budget national du plan d’action national 2e génération de la dite résolution.

C’est dans la grande salle rouge du fleuve Congo hôtel de Kinshasa que s’est déroulé ce 21è anniversaire de la Résolution 1325 des Nations Unies à Kinshasa. Une résolution adoptée le 31 octobre 2000 à l’unanimité par le conseil de sécurité à New York.

Prenant la parole, Gisèle Ndaya Luseba, a souligné l’importance de cette résolution et réitéré l’engagement du gouvernement congolais à lutter contre toutes sortes de Violences faites aux femmes.

‹‹ Le ministère du Genre Famille et Enfants a organisé cette table ronde pour faire un état des lieux sur la mise en œuvre de cette résolution par le gouvernement de la République, et je suis très heureuse de prendre la parole en ce jour. Je rends un hommage au Chef de l’État Félix Tshisekedi qui se bat pour la paix dans notre pays et notamment dans sa partie Est. Notre pays qui est en période de post conflit, est confronté à d’énormes difficultés à l’instar de nombreux pays dans cette situation, et sur ce le gouvernement de la République entend conformément à la résolution 1325 intégrer la dimension Genre dans les projets de reconstruction post conflit en vue d’assurer l’autonomisation socio-économique des femmes et adolescentes affectées par les conflits armés ››, a-t-elle notamment dit.

Le directeur pays de l’ONG néerlandaise Cordaid, a souligné lui l’importance de faire entendre la voix des femmes à tous les niveaux.

‹‹ Nous invitons tous les acteurs qui travaillent et qui ont comme vision de renforcer la participation de la femme, à voir dans quelle mesure on peut parler le même langage et évaluer ensemble le plan 1325 2e génération, pour voir à quel niveau nous sommes afin que nous puissions être fièrs des résultats que nous allons avoir d’ici 2023. Que nous puissions voir ensemble à quel niveau nous allons arriver et célébrer ensemble le niveau de la participation de la femme ici en RDC ››, a-t-il dit.

Plusieurs autres acteurs et actrices de la lutte contre les Violences faites aux femmes ont défilé à la tribune pour évoquer ce sujet. 

L’ONG Cordaid  a appuyé techniquement et financièrement ce 21e anniversaire à travers son programme dénommé Just future. 

Ont pris part à cette activité, des nombreuses personnalités notamment le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde, la ministre Antoinette Kipulu de la formation professionnelle et Yves Bunkulu de la Jeunesse, ainsi que quelques ambasadeurs accrédités à Kinshasa et des cadres de la sphère politique en RDC.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières