Com Exkluziva

Battue et blessée à Béni par un policier, Abigael Katungu pris en charge à Kinshasa sur instruction de Félix Tshisekedi

Elle est arrivée ce mardi 22 juin dans la capitale de la RDC sur instruction du président Félix Tshisekedi pour suivre des soins appropriés à la clinique Ngaliema.

Abigael Katungu, battue et blessée en avril dernier par la police pendant le sit-in des élèves à la mairie de Béni pour réclamer la venue du Chef de l’État en protestation des massacres perpétrés contre les habitants du Nord-Kivu, a été prise en charge par le Président la République.

(Re)Lire : Brutalisée et violentée, une élève dans la ville de Béni porte plainte contre un commissaire de la PNC

Le Chef de l’État a décidé de la transférer dans la capitale après l’avoir rencontrée avec son bras fracturé lors d’un échange la semaine dernière avec les forces vives de Béni, où il était en visite.

Ayant vu l’état dans lequel cette fille se trouvait, Félix Tshisekedi a fait savoir qu’il ‹‹ n’était pas au courant ›› que cette élève de cinquième année et ses condisciples ont été violentés par les policiers. Le Chef de l’État a ainsi demandé ‹‹ Pardon ›› à ces élèves au nom des auteurs de ces violences.
Le représentant des élèves de Béni, Jason Muhiwa avait même ce jour là, remis au Président de la République une clé USB dans laquelle des vidéos et images des atrocités policières ont été enregistrées.

Cette page tournée, Abigael Katungu va en ouvrir une autre ici à Kinshasa, où elle va selon, nos sources, terminer ses études secondaires et ensuite commencer les études universitaires, à l’Université de Kinshasa.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières