Brutalisée et violentée, une élève dans la ville de Béni porte plainte contre un commissaire de la PNC

Élève dans la ville de Béni, province du Nord Kivu à l’Est de la République Démocratique du Congo, Abigael Katungu accompagnée d’autres écoliers ont participé à un sit-in devant la mairie de Beni en avril dernier. Une manifestation pacifique dans laquelle ces élèves demandaient la paix dans cette région longtemps meurtrie.
Chose étonnante et regrettable, le commissaire supérieur principal de la PNC de cette ville, François Kabeya a ordonné, ce jour là, à ses éléments de frapper à mort ces élèves, des enfants sans armes.

La jeune Abigaël, une de ses élèves, s’est malheureusement retrouvée avec un bras fracturé à la suite de ces violences. Cette dernière a pris courage et a aujourd’hui décidé de porter plainte contre le colonel Kabeya et attend à ce que justice lui soit rendue.

Par ailleurs, les habitants de Béni demandent au président de la République, Félix Tshisekedi, d’annuler la nomination, à la tête de la ville de Goma, de cet homme impliqué, selon eux, dans plusieurs violations graves de droits humains. Ces citoyens de Beni demandent à ce qu’il soit déféré devant la justice ‹‹ pour qu’il réponde de ses actes barbares››.

Elie Lushiku.

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières