750 Députés  Provinciaux de la RDC s’impregnent du Programme de Développement de 145 Territoires

IMG-20220322-WA0015

Partager:

Deux jours ont suffi pour expliquer, inculquer et imprimer le Programme ambitieux de développement à la base, de 145 territoires de la RDC, aux députés provinciaux, Samedi 19 et dimanche 20 Mars, à Kinshasa , au siège du Parlement, au cours d’un séminaire d’imprégnation.

A l’ouverture, le Chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI a noté que c’est pour la première fois, dans l’histoire du pays, depuis son accession à l’indépendance en 1960, que la RDC qu’il a l’honneur de diriger, a mis en place un Programme Spécifique pour le développement inclusif des 145 territoires du pays. Il a pour objectif, a poursuivi le Président de la République, « la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales. Plus de sept  Congolais sur dix continuent de vivre sous le seuil de pauvreté multidimensionnelle à ce jour, avec de fortes disparités entre les villes et le monde rural ».

Pour la réussite de ce vaste programme de développement à la base, Félix Antoine TSHISEKEDI a attiré l’attention des députés provinciaux sur un phénomène dangereux qui risque de rendre tout nul ; la corruption : « Les phénomènes de corruption, des inégalités et des changements climatiques continuent à exposer notre pays à des risques systémiques de grande portée ».

A la Clôture, le Premier Ministre Sama Lukonde qui avait présidé la cérémonie, a religieusement suivi les doléances des élus provinciaux adressées au Chef de l’Etat, parmi lesquelles les impaiements des émoluments et le manque de transport.

Répondant aux questions des journalistes, un député provincial du Kasaï Oriental, Bavon Mbuyi Mukuna , a courageusement dit : « Pour qu’un tel programme réussisse à 100%, dans nos différentes provinces, nous, de la base, nous demandons que l’article 70 de la Constitution qui stipule que le Président de la République est élu aux suffrages universels directs pour un mandat renouvelable une fois, soit révisé pour que le mandat du Chef de l’Etat soit de 7 ans ,renouvelable une fois, pour permettre au Président d’accomplir ses promesses de changer l’image du Congo ». 

En outre, ce député, a apprécié ce vaste programme du  développement à la base. Il demande à toute la population de la RDC, de soutenir ce programme et dénoncer tous les antivaleurs qui peuvent freiner l’élan de développement de nos provinces.

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template