Com Exkluziva

Sankuru : La DYNAFEC, le REFEPEL, le RENAFER et l’AWLN à Lodja pour booster les femmes 

Une délégation des 4 réseaux des femmes à savoir la Dynamique des femmes candidates, DYNAFEC, le Réseau des femmes élues provinciales et locales REFEPEL, le Réseau national des femmes rurales, RENAFER et le Réseau des Femmes d’Afrique AWLN ainsi que leur partenaire technique et financier Onufemmes, séjournent à Lodja dans la province du Sankuru.

L’objectif de cette mission est de prêter mains fortes aux femmes de cette province, les booster à prendre leur destin en mains. 

Le choix de la province du Sankuru se justifie par le fait qu’elle est parmi les provinces où les femmes sont moins représentées. Déjà au parlement , le Sankuru n’a aucune femme parmi les représentants de leur province, et, elle est la province qui n’a qu’une seule femme à l’assemblée provinciale. 

Pour Anny Modi, l’une des membres de  la délégation, face à ce tableau, les femmes n’ont pas l’opportunité de contribuer dans la Gouvernance locale, et, cette situation se récent dans la vie sociale au quotidien.

Elle a précisé que l’enquête est d’abord menée pour identifier les positions de prises de décisions qui existent dans les entités décentralisées, dans l’administration et d’autres services publics mais aussi dans le secteur de l’enseignement.  

« cette enquête nous donnera une idée claire et les résultats de celle-ci vont soutenir les plaidoyers. Et là nous saurons où placer nos efforts afin que les femmes soient nommées là où elles doivent l’être. Si c’est pour les élections, en tant que différents réseaux des femmes nous verrons comment les organiser en groupes selon leurs intérêts et ensuite les accompagner à travers les formations et la sensibilisation », a-t-elle souligné.

Le deuxième objectif de cette mission, est de Lancer officiellement les représentations provinciales de chacun de ses réseaux à savoir la DYNAFEC, le RENAFER, leREFEPEL et l’AWLN. Une initiative motivé par le fait que les femmes  sont tellement désintéressées de l’actualité, de la Gouvernance et de la

Politique de leur province, chose qui  contribue à cette sous représentativité. 

Anny Modi a laissé entendre qu’elles vont  mobiliser pour que ces femmes s’organisent, soient préparées avant de prendre la cartographie des positions de prise de décisions et les  accompagner dans le Plaidoyer. 

Sur place à Lodja, ces réseaux des femmes ont présenté leurs civilités aux différentes autorités dont l’administrateur du territoire, le service Genre, la proved, le cadre de concertation de la société civile, et quelques associations des femmes.

A noter que chaque réseau qui sera installé va avoir 50 représentantes qui seront d’offices membres du réseau des femmes leaders d’Afrique. Ce dernier englobe tous les réseaux pour promouvoir le Leadership féminin.

Maguy Mbuku Muzembe 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières