5e jour du Sit-in devant le Palais du peuple: Yvette TEMBO martèle sur le respect des mesures contraignantes pour sécuriser la parité

wp-1653389902541

Partager:

Les femmes ne lâchent pas, elles foncent et veulent obtenir le respect de l’article 14 de la Constitution, qui consacre la parité, dans la loi électorale, en examen à la Commission PAJ.

Tôt ce lundi 23 mai , elles étaient nombreuses devant le palais du peuple. Malgré la présence très remarquable des policiers venus pour sécuriser le Parlement ,en prévision du probable Congrès, avec la présence programmée du Président de la République, les femmes de tous les Réseaux de Défense des Droits des Femmes , de la Dynafec et d’autres structures, ont bravé la peur et marché à l’entrée du Palais du peuple, avec des  messages clés, «  Trop, c’est trop, nous voulons la Parité, 50/50 ».

La vice présidente de la Dynafec, Yvette TEMBO a martelé sur leur exigence et rassuré sur la détermination des femmes : « Nous ne réclamons pas, mais nous exigeons, parce que tout est prévu dans la Constitution de notre pays, l’article 14 qui consacre la  parité . Tout ce que nous demandons, c’est que la Commission PAJ de l’Assemblée Nationale, puisse respecter la Reformulation de l’article 13 de la loi électorale, telle que proposée par les Organisations féminines dans leur ensemble.  Nous sommes confiantes que les députés en général ,et ceux de la Commission PAJ vont entendre nos cris ».

Dans ce même message, Yvette TEMBO dit s’adresser aux Responsables des Partis Politiques, qui sont en même temps des députés nationaux, de tenir compte des mesures correctives contraignantes dans la reformulation de l’article 13 de la loi électorale, avec en toile de fond, la représentation paritaire.

Ce sit-in se poursuit jusqu’au samedi 28 Mai 2022.

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template