Com Exkluziva

11 Octobre : Le Monde appelé à libérer les Potentielles des Filles et le CNJ élève haut la voix de ces dernières

Les droits des femmes adultes commencent par les droits des filles enfants. Ce 11 octobre, est célébré la journée Internationale des filles, instituée depuis 2012 par l’ONU. 

A la date du 11 octobre, le monde entier se mobilise chaque année pour faire entendre la voix des filles et défendre leurs droits. c’est avant tout, une journée de mobilisation internationale pour les droit des filles, afin de rappeler l’importance des droits des filles, dont notamment l’éducation, pour le développement économique d’un pays.

Dans les pays en voie de développement, les filles éprouvent d’énormes difficultés pour développer leurs potentiels.

Pour cette 2021, en RDC, le Conseil National de la Jeunesse célèbre cette journée sous le thème «Ma voix changera mon avenir». 

A cet effet, le mois d’octobre est décrété mois de la jeune fille par le CNJ.

Pour Gianhely Mavungu, vice présidente au CNJ, chargé du Genre, éducatrice et motivatrice de la Jeunesse, l’éducation des filles est le point culminant du changement durable. Car, une fille non instruite ne pourra pas faire attendre sa voix, moins encore participer activement aux prises de décisions de sa société.

Elle exhorte ainsi les parents à ne pas oublier leur devoir de protéger les enfants face à plusieurs phénomènes immoraux qui gangrènent la société congolaise.

Gianelhy Mavungu lance un message aux décideurs pour s’impliquer dans l’instruction de la jeune fille. Car, une fille instruite ne connaîtra pas des difficultés majeures pour libérer ses potentiels et les mettre au service du développement de sa nation.

Esther Mpezo Omba

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières