Le Conseil National de la Jeunesse clôture les activités du mois d’Octobre dédié à la jeune fille

Plusieurs jeunes filles ont pris part à la cérémonie de clôture du mois de la jeune fille organisé le samedi 30 octobre 2021 par le Conseil National de la Jeunesse.

‹‹ Ma voix changera mon avenir ››, tel était le thème choisi durant toutes les activités du CNJ en ce mois d’octobre.

Au sein du bâtiment Tembe n’a Tembe dans la salle Kahuzi Biega, dans la commune de Lingwala, la Vice présidente en charge du Genre au CNJ, Gianhelly Mavungu, à remercié toutes les autorités qui ont accepté de prendre part à cette cérémonie. Cette dernière a conscientisé les jeunes filles sur l’importance de l’éducation dans leur vie.

‹‹ L’education des filles est le point précurseur de changement durable. Une fille qui ne va pas à l’école aura du mal à faire entendre sa voix, elle ne pourra pas participer activement à la prise des décisions de la société dans laquelle elle vie. Une fille instruite peut prendre sa vie en main car l’éducation offre davantage perspectives aux filles ››, a notamment déclaré Gianhelly Mavungu.

Pour sa part, la ministre du Genre, Famille et Enfants, représentée par sa conseillère en charge des enfants, a fait savoir que les jeunes filles doivent se mobiliser pour leur avenir en s’appropriant des nouvelles technologies de l’information afin de prendre la tête d’une génération innovatrice. Et concernant leurs droits la conseillère de la ministre leur a demandé de se lever et s’engager à lutter contre toutes les formes des Violences Sexuelles Basées sur le Genre.

Après ces speechs, il s’en est suivi des exposés des intervenants.

Rebecca Mahombi représentante de la coordonnatrice de la ligue des Femmes de la Dynamique Congo Uni, a exposé sur le sous thème « Jeune fille prend conscience de ton rôle« .

Elle a été suivie par le docteur Angèle Mabiala, qui a exposé sur « la sexualité chez la jeune fille ». Elle a invité les filles à connaître les fonctionnements de leur corps et a expliqué comment calculer le cycle menstruel à l’aide d’un bracelet.

La cérémonie s’est clôturée aux alentours de 13h par la remise des bandes hygiéniques aux participantes.

Rabbi Nkazi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières