Com Exkluziva

11 Octobre Journée Internationale des filles : Le quotidien des filles de Bakadjuma à Kinshasa 

Alors que le monde entier célèbre ce 11 Octobre, la journée Internationale des Filles, la rédaction de Pourelle.info a saisi cette opportunité pour vous présenter le quotidien des Filles de Pakadjuma, l’un des quartiers chaud de Kinshasa, précisément dans la Commune de Limete. 

Ici, presque toutes, exercent une seule activité principale : la prostitution. Les filles mangent à la sueur de leurs corps. Il est difficile pour elles, d’être prise en charge par leurs parents, puisse qu’ici, c’est le système de « Tuba nsadilanga, tuba dilanga », entendez ….. 

Pour avoir un peu d’argent, ces filles mineures emboîtent les pas de leurs aînées. Des femmes et mères qui font fonctionner leurs sexes en pleine journée. 

Les petites filles se placent dans les différents tunnels, dans l’espoir de trouver un éventuel client. A pakadjuma, ce sont les filles qui font le premier pas. Elles interrogent tout passant, potentiel partenaire. 

A la question de savoir combien gagne ces filles par client, l’une d’entr’elles a répondu que «les prix se négocient entre 2000 et 5000fc francs congolais». Avec cette somme, les deux partenaires font leur besogne soit derrière les maisonnettes, soit dans des tunnels, un vite fait puis elles vont à la recherche d’un nouveau partenaire pour essayer de réunir au moins 10.000fc par jour. 

Un vrai calvaire que vivent ces filles au quotidien, à la merci d’elles mêmes. C’est la seule activité qu’elles ont appris dès le bas âge par leurs parents

«Comment l’État congolais laisse faire ces pratiques obscènes et immorales, en pleine capitale ?» S’est interrogé un Monsieur rencontré aux alentours du quartier Pakadjuma. Il estime qu’il faut agir et vite afin de décourager cette manière d’élever les enfants. « Même si je suis pauvre, je ne me permettrai jamais de voir ma fille exercer ce métier de mon vivant », a-t-il dit. 

La célébration de la journée Internationale de la fille est une belle occasion pour les décideurs congolais d’approcher ces filles défavorisées. 

Hornella Ngonga

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières