Situation femmes journalistes en Afghanistan : RSF se bat pour leur protection et évacuation

La prise de l’Afghanistan par les Talibans le 15 août dernier a bouleversé la vie dans ce pays d’Asie. La situation des femmes est devenue inquiétantes et notamment celles des femmes journalistes qui avaient acquis une certaine liberté ces 20 dernières années. Ces dernières ont fait profil bas et ont pris de la distance avec leur métier pour leur sécurité compte tenu de la vision islamique des nouvelles autorités du pays.

Reporters Sans Frontières, RSF en sigle, structure internationale de défenses des droits des journalistes, section Afghanistan, s’est mis au four et au moulin pour leur protection comme elle l’a fait savoir via un communiqué libellé comme suit :

‹‹ Chers amis, Je tiens personnellement à vous informer des démarches et actions que nous avons menées au cours de ces dernières semaines pour assurer la sécurité des journalistes d’Afghanistan et de leurs familles. Dès l’annonce de la prise du pouvoir par les talibans, le centre afghan pour les femmes journalistes, que nous soutenons depuis sa création, a interrompu ses activités et ses membres se sont mises en retrait. Nous les aidons matériellement.
RSF a entrepris des démarches auprès de nombreux gouvernements pour que les journalistes et leurs familles obtiennent des visas et soient évacués dans le cadre du pont aérien. Une opération d’évacuation importante a malheureusement dû être interrompue du fait des deux explosions à l’aéroport de Kaboul. Sur les 12 000 journalistes afghans (dont 1 700 femmes), l’immense majorité restera dans le pays. Nous poursuivons nos efforts pour faciliter les évacuations. Le déroulement opérationnel suppose naturellement une grande discrétion sur les modalités.
Face à l’incertitude, des centaines de journalistes se tournent chaque jour vers RSF pour trouver une aide, notamment afin de subvenir à leurs besoins les plus immédiats. RSF mobilise ses fonds d’assistance avec des bourses qui sont, pour beaucoup de journalistes, leurs seules ressources financières depuis plusieurs semaines et le seront encore peut-être pour quelque temps.
RSF continue de plaider auprès de la communauté internationale pour un plan d’urgence et le déblocage de financements pour assurer la pérennité des médias et des professionnels, sur place ou en exil. Dans ce contexte, votre aide est décisive et les besoins sont immenses.
Je souhaite à nouveau vous remercier chaleureusement pour votre soutien sans lequel nous ne pourrions mener ces actions. ››
REPORTERS SANS FRONTIÈRES / REPORTERS WITHOUT BORDERS (RSF)
Christophe Deloire, Secrétaire général.

Message publié, appel lancé, le média des femmes Pourelle.info souhaite beaucoup de courage aux consœurs et confrères de l’Afghanistan, et encourage également l’initiative de Reporters Sans Frontières.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja
Julienne Lusenge – Mosungi ya Basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières