Revision de la Loi Électorale : Carine KANKU et la Dynafec présentent leurs réformes à la Ministre Gisèle NDAYA

IMG-20220420-WA0044

Partager:

La Dynamique Nationale des Femmes Candidates de la RDC, Dynafec, conduite par la Coordonnatrice Carine KANKU a présenté ce Mardi 19 Avril 2022, dans la soirée, ses réformes électorales à la Ministre du Genre, Famille et Enfants, Gisèle NDAYA.

Composée de Nelly Binene, Nadine Kangafu et Générose Mbombo, cette délégation a voulu rencontrer la Ministre, en sa qualité de la personne qui porte le mandat national pour toutes les questions liées au genre, pour échanger sur les propositions de réformes de la loi électorale, qui doivent tenir compte de la représentation paritaire homme-femme.

Après cette rencontre avec la ministre Gisèle Ndaya, la  Coordonnatrice de la Dynafec a dit « apprécier l’attitude de la ministre dans la mesure où cette dernière a déjà entrepris certaines démarches, au niveau de l’Assemblée Nationale et des échanges avec certains Élus, pour que cette question de genre soit effectivement intégrée dans la loi électorale, qui est en débat au Parlement ».

La Dynafec, en dépit de certaines propositions faites par le Groupe parlementaire de 13(G13), a reformulé l’article 13, l’alinéa qui parle de l’irrecevabilité des listes en cas de non respect de la parité. La Dynafec veut que cette contrainte soit respectée ,de même que la Constitution de notre pays, en termes de concepts : « l’article doit clairement être conçu dans le sens de la représentation paritaire homme-femme », a dit Carine KANKU devant la Presse.

La Dynafec et sa Coordonnatrice se sont dites satisfaites de l’accompagnement de la Ministre du Genre, Famille et Enfants, dans ce débat déjà ouvert à l’assemblée Nationale.

Rappelons que la Dynamique des Femmes Candidates, Dynafec, avait rendu Public , une semaine déjà passée, un document intitulé : «  10 raisons pour la prise en compte du Genre dans les réformes électorales en RDC ». C’est la 10e raison qui détaille la reformulation de l’article 13 de la loi électorale : « …Sous peine d’irrecevabilité, chaque liste est établie en tenant compte de la représentation paritaire homme-femme…. ».

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template