Résurgence du M23 dans l’Est de la RDC : « La patrie est en danger » affirme Marie-Ange Mushobekwa

La députée Nationale et ex-ministre des droits humains, Marie Ange Mushobekwa, a dans un message posté le mardi 29 mars 2022 sur son compte twitter, affirmé que « la patrie est en danger », ce à la suite de la résurgence du groupe rebelle du M23 défait en 2013 à l’époque de Joseph Kabila, avec le défunt colonel Mamadou Ndala.

Faisant allusion à cette situation dans laquelle les femmes vivant à l’Est de la RDC sont très souvent des victimes des viols, des meurtres ou des déplacements de leurs logis, Marie-Ange Mushobekwa a suggéré la neccessité d’une rencontre entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila dans le but de sauver la patrie.

‹‹ Au président Félix Tshisekedi: il n’est pas encore trop tard pour consulter votre prédécesseur le président KABILA. Il a une grande expérience de l’exercice du pouvoir et peut vous conseiller pour l’intérêt superieur de notre pays ››, a-t-elle également écrit sur son compte Twitter.

Notez que des violents combats opposent depuis lundi 28 mars 2022 les Forces Armées de la RDC aux rebelles du M23 autour des collines strategiques de Runyonyi et tchanzu, dans le territoire de Rutshuru dans le Nord-Kivu. Des sources condordentes indiquent que ces rebelles auraient attaqué les positions de FARDC.

Christian Mukaya 

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template