Com Exkluziva

Respect parité dans les Institutions : Les femmes l’exigent au Sénat et à la CENI

Ce mercredi 17 Février, les femmes membres des organisations de la société civile ont analysé la situation politique de l’heure en RDC.

Après la désignation de l’informateur, la composition du bureau de l’Assemblée Nationale et la nomination du premier ministre, elles constatent que la parité n’est pas respectée. Elles demandent que celle-ci soit effective pour les autres institutions dont le Sénat et la CENI.

« Le positionnement stratégique des femmes n’est pas pris en compte pour corriger les inégalités décriées quant à la participation politique et le choix des animateurs des institutions de la RDC conformément aux prescrits de l’article 14 de la Constitution », ont-elles souligné.

Ces femmes rappellent l’engagement de Félix Tshisekedi lors de son discours d’investiture, le 24 Janvier 2019, à « exploiter toutes les compétences congolaises et particulièrement celles des femmes et des filles ».

C’est ainsi qu’elles lancent un cri au Chef de l’Etat pour que « la représentation des femmes et des hommes soit prise en compte de façon égalitaire, dans le choix des membres du gouvernement, de l’élection des membres du Sénat et dans toutes les institutions publiques et celles d’appui à la démocratie aux niveaux international, provincial et local ».

Ces femmes encouragent toute initiative tendant non seulement à consolider la paix mais aussi à renforcer les institutions de la République pour plus d’efficacité, afin de répondre aux préoccupations multiples de la population.

Wilpf RDC, Afia Mama, Sofepadi, Chari-Congo, AFEAC et Ma Voisine sont parmi les structures présentes à cette activité. 

Alpha Ndamuso

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières