Com Exkluziva

RDC-Projet de loi Tshiani : Bitou Keita alerte sur les conséquences dangereuses d’un débat clivant sur la nationalité

Elle l’a fait savoir au cours de son intervention au Conseil de sécurité des Nations-Unies ce mercredi 7 juillet. La Représentante du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita a alerté sur les conséquences dangereuses qui pourront découdre à l’issue du débat sur la proposition de la loi de Noël Tshiani, un acteur politico-économique du pays. Une proposition de verrouillage de certaines fonctions en RDC, notamment celle du Président de la République, à des “citoyens nés de père et de mère congolais”.

‹‹ J’encourage les responsables des institutions, formations politiques et responsables de la société civile concernés, à travailler ensemble pour rassurer le pays sur l’organisation crédible et indépendante du processus électoral de 2023. Je souligne également la nécessité d’organiser des élections inclusives et apaisées, en prenant garde aux conséquences potentiellement dangereuses d’un débat clivant sur la nationalité ››, a déclaré Bintou Keita.

Rappelons que cette proposition de loi partie d’un tweet de Noël Tshiani, président du parti politique “Force du Changement”, fait débat depuis quelques semaines dans les médias et officines de la République. Certains politiques et leaders d’opinion accusent Noël Tshiani d’avoir été envoyé par le Camp de Félix Tshisekedi pour écarter de probables candidats à la présidentielle de 2023, tels que Moïse Katumbi qui ne serait pas congolais de père et de mère.

Notez que cette proposition de loi a été déposée à l’Assemblée Nationale ce jeudi 8 juillet par le député Nsingi Pululu accompagné de Noël Tshiani ( qui n’est pas député ).

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières