Com Exkluziva

RDC : Les femmes ont moins d’accès à la propriété foncière que les hommes

Bien qu’elles soient celles qui travaillent plus la terre, les femmes ont toujours du mal à avoir accès à la Terre.
Dans tous les pays africains, le droit foncier se caractérise par des inégalités dans l’acquisition des terres. Le pays de Félix Tshisekedi ne fait pas exception.

Depuis la nuit de temps, l’homme et la femme n’ont pas des droits égaux sur la gestion des ressources naturelles. En plus, ils bénéficient différemment des revenus qui en découlent.

L’accès à la Terre est lié à des causes socio-anthropologiques, sociales et politiques.

La problématique de l’accès à la terre précisément à l’Est de la République Démocratique du Congo date de très longtemps. .

Ce sont les femmes qui travaillent plus la terres que les hommes. Malheureusement, sur les 40% des terres agricoles disponibles à travers le monde, elles ne possèdent que moins de 2% d’entre elles. Pourtant elles effectuent 2/3 du nombre d’heures de travail relatif à la terre et produisent plus de 50% des aliments qui en sont issus.

Ajouter à cela, les femmes ne gagnent que 10% des revenus issus de ces productions. Mais malgré cette injustice sociale, elles continuent à réinvestir près des 90% de leurs revenus dans leur famille, alors que les hommes ne réinvestissent que 30 à 40%.

La Célébration de la journée mondiale de la Terre 2021, doit être une occasion pour les autorités de mettre cette question sur la table.
Permettre aux femmes d’accéder comme il se doit à la Terre en RDC, serait une bonne occasion pour mettre fin à cette forme de discrimination que subissent les femmes congolaises en général et celles du Nord-Kivu en particulier.

Maguy MBUKU MUZEMBE

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières