Qui veut la démission de Déborah Kayembe Buba à l’Université d’Edimbourg ? Paul Kagame ? La RDC dit ‘’NON’’ et une petition est en cours

image_editor_output_image44695938-1650886946998

Partager:

La RDC, ses structures et associations féminines élèvent leurs voix, pour dire ‘’NON’’ et ‘’NON’’, à la démarche de mauvais goût, du Président du Rwanda, pays d’une superficie de  26.340 km2 , dont le double fait  la superficie de la seule Province du Kongo Central(53.920 km2) en RDC.

Le président Paul Kagame ,demande la démission de Déborah Kayembe Buba, une congolaise talentueuse, élue Recteur de l’Université prestigieuse D’ÉDIMBOURG en  Angleterre. Pour quelle raison ?

Deborah Kayembe, femme respectée dans le monde intellectuel britannique, revêtue d’un patriotisme avéré, s’oppose énergiquement à «  l’accord entre le Royaume-Uni et le Rwanda, sur les demandeurs d’asile, conclu  le 14 Avril 2022, qui consiste à l’envoi sur le territoire rwandais de plusieurs demandeurs d’asile se trouvant sur le sol britannique ». Déborah Kayembe a pris position dans cet accord du Premier Ministre britannique Boris Johnson et du président rwandais Paul Kagame.

Dans son tweet, Déborah Kayembe interpelle le Chef du gouvernement britannique en ces termes clairs et sans ambiguïté : « ces lieux d’accueil au Rwanda, je les considère comme des camps de concentration à l’époque des nazis ».

En plus, elle a rappelé à Boris Johnson, qui semble l’ignorait, le rôle que le président Kagame a joué dans le génocide de 1984.

Devant cette situation, Déborah Kayembe, qui est une visionnaire, craint le plan caché de Paul Kagame, bon par les yeux mais avec un  cœur qui ricane la haine et le mal pour la RDC. Elle invite les congolais à la vigilance totale. Car, pour  Déborah Kayembe, c’est un plan de balkanisation à long terme de la RDC : « Le Premier Ministre britannique Boris Johnson commence son plan de Balkanisation de la RDC en ouvrant un camp de concentration des candidats réfugiés en Grande Bretagne au Rwanda » a-t-elle dit.

Cette prise de position patriotique de Déborah Kayembe, lui attire des gourroux de Kagame, homme biface, qui veut la tête de notre compatriote, dans un pays comme l’Angleterre. Face à cette situation, tout le peuple congolais est debout pour signer la pétition contre cette machination du Rwanda.

Un appel mondial à tous les Congolais pour signer la pétition et soutenir massivement, Déborah Kayembe Buba, qui défend mordicus, l’intégrité territorial de la RDC.

Pour signer cette pétition afin de dire ‘’NON’’ à cette aventure de Kagame, et barrer la route aux ennemis de la République Démocratique du Congo, cliquez sur cette adresse👇

https://chng.it/95bHQ8tk

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Dans la même rubrique

Education Template