Peu de femmes dans les entreprises minières en RDC dénonce l’ONG SARW

IMG-20220311-WA0001

Partager:

« Les femmes sont encore minoritaires dans les entreprises minières de la RDC.  Leur nombre ne dépasse pas encore 10 % jusque là dans tous les segments des activités minières, révèle le rapport de l’Observatoire des ressources naturelles en Afrique australe, SARW » a indiqué Georges Bokondu, directeur des programmes de SARW/RDC sur la radio Okapi.

Ce rapport a été publié le mardi 8 mars dernier à Kinshasa à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes. 

Il a ajouté je cite : « le  pourcentage des femmes à la GECAMINES est de 10% du nombre total des agents ; à la MIBA c’est 11% ; à Kibali Gold Mining c’est 5% ; à la TFM c’est 3,5% ; chez KCC c’est 2% ; l’entreprise comme Kiko 3%. Seul MMG qui a 15% », fin de citation.

Le rapport de SARW contient des recommandations formulées au Gouvernement, aux entreprises minières et aux ONGs internationales pour favoriser une plus grande participation de la femme dans les mines.  

Tyty Mukuna

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template