Pepecy Ogouliguende rafle le Prix AGATHE OKUMBA D’OKWATSEGWE 2021 avec son ONG MALACHIE.

wp-1643961999517

Partager:

Qui est PEPECY OGOULIGUENDE ?

Elle est la Fondatrice et Présidente  de l’ONG MALACHIE, Coordonnatrice de la Plate Forme GABON GROUPE RÉSOLUTION 1325 , Économiste de base, Titulaire d’un 3e  Cycle en Management des Organisations, Médiatrice de Paix formée à la Haye, Bénéficiaire d’un Programme Américain sur le leadership et les Questions de transparence et Gouvernance, leader engagée dans la Société Civile à l’échelle Nationale au Gabon et internationale, Mère de 3 enfants et petits fils.

Dans le cadre de son ONG MALACHIE, après près de 15 ans de travail sur terrain dans la dynamique de la lutte contre la pauvreté ,les questions de transparence et bonne gouvernance, Femme, Paix et Sécurité, Environnement, Droits humains conformément aux Objectifs des Droits Durables(ODD), elle a postulé avec plus ou moins 40 Organisations au Programme GABON ÉGALITÉ de la Première Dame Sylvia Bongo avec le Projet présenté sous le thème « Autonomisation économique des femmes », projet qui consistait à accompagner l’inclusion financière des femmes .

Elle est partie du constat selon  lequel, les femmes rencontrent beaucoup des difficultés pour accéder au financement.

Son ong a été plébiscité, son projet accepté et approuvé. C’est dans ce cadre que la Fondation SYLVIA BONGO ONDIMBA avait mis à sa disposition la somme de 30.000.000  FCFA , pour matérialiser le projet et aider les femmes gabonaises à s’inscrire dans le schéma de l’inclusion financière rurale.

« Une manne assez considérable », comme Pepecy  OGOULIGUENDE  aime le dire. C’est avec cette somme que l’ONG MALACHIE a vu ses actions et son plan être opérationnels: Démarrage des activités avec la formation, le Projet de digitalisation pour que ces femmes aient accès faciles aux micro crédits. 

Pour PEPECY OGOULIGUENDE, « le grand problème était de savoir comment accéder aux financements et sécuriser les remboursements ». C’est ici où il y a eu les travaux de formation pour apprendre aux femmes comment épargner et utiliser cet argent pour améliorer leurs qualités de vie.

Programme qui existe depuis trois ans maintenant et les femmes, nous dit PEPECY OGOULIGUENDE, ont atteint la vitesse de croisière avec certaines réalisations.

A la question de savoir, comment concilier le travail sur terrain pendant près de 15 ans et le statut de mère ? PEPECY OGOULIGUENDE répond en des termes plus clairs : « Pour être une femme leader, il faut un travail personnel, avoir des compétences en termes d’organisation, pour ne pas détruire la vie privée, donc la vie familiale. Cependant, les rencontres dans le cadre de l’engagement citoyen sont nécessaires parce qu’on y tire énormément de bonnes leçons. Grâce à l’engagement citoyen, j’ai visité  les États-Unis, l’Europe, l’Asie…C’est toute une richesse humaine qui nous transforme, nous fait grandir en sagesse et le premier bénéficiaire de cet engagement, c’est la cellule familiale ».

Concernant l’âge prédominant des femmes de L’ONG MALACHIE, la Fondatrice et Présidente, affirme que  ce sont des jeunes d’une trentaine d’années, et des étudiantes en cycle terminal qui sont majoritaires. Mais cela n’exclut pas les autres âges,car le dialogue intergénérationnel existe dans cette structure.

« On trouve dans l’ONG, des femmes de 30,40 et même de 60 ans » a précisé madame PEPECY.

A ce jour , l’ONG Malachie compte plus de 1000 membres dans les 9 provinces du Gabon.

«Des enfants de la rue, abandonnés, rejetés, nous les avons accompagnés ; aujourd’hui ils sont devenus des responsables des familles. Je suis devenue la mère des multitudes. Pour ces enfants autrefois rejetés et sans valeur, nous disons Merci à Dieu, car quand ils témoignent de notre générosité, ça fait de la joie » affirme PEPECY OGOULIGUENDE.

Pourquoi le nom de MALACHIE, pour identifier son ONG ? PEPECY OGOULIGUENDE n’est pas allé par le dos de la cuillère : « Toutes nos actions ont comme motivations, les valeurs chrétiennes qui sont encrées en nous entant que Chrétienne. Malachie est le dernier livre de l’Ancien Testament qui annonce le Nouveau Testament, le Changement le renouveau avec le Christ. Le prophète Malachie s’était illustré à faire du bien dans un environnement hostile. A cet effet, je suis partie de mon expérience personnelle. J’ai grandi dans un quartier modeste, mariée j’ai été soutenu par mon mari, à 40 ans je me rendais compte que je devenais riche. Je me suis dis qu’il fallait faire quelque-chose pour remercier Dieu…D’où l’idée de mettre en place cette ONG ». Et de préciser : « J’ai eu plus de 200 formations aux États-Unis, en leadership et dans d’autres domaines ; j’ai rencontré de différents citoyens ; j’ai vécu différentes expériences ; j’ai eu la soif de faire passer toutes ces compétences … Malachie, ce sont des souvenirs. Chaque fois qu’on a la possibilité de faire quelque-chose de bien, il faut le faire…je sais ce que signifie être pauvre mais aussi être riche ».

Actuellement l’ONG MALACHIE a créée une école qui scolarise les petites filles, en âge pre-scolaire. Dans cette école, PEPECY OGOULIGUENDE a pris l’engagement de faire étudier 50% d’enfants gratuitement et de payer les enseignants ou les encadreurs. Elle compte dupliquer cette expérience sur l’ensemble du territoire national au Gabon.

Comme on le voit, les membres de l’ONG MALACHIE avec PEPECY OGOULIGUENDE à la tête sont actifs sur terrain pour lutter efficacement contre la pauvreté.

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template